Audience internationale sur le climat: Agir maintenant, c’est sauver des vies

Marcel Stoessel

Publié par Marcel Stoessel

Oxfam Great Britain, Directeur au Congo
Partagez cette page: 

Organisée par Oxfam, l’audience internationale sur le climat d'aujourd'hui représente la première en son genre.

Au cœur des négociations de l'ONU, qui, en l’espace de deux semaines sont devenues célèbres pour leur lenteur et pour leur manque frustrant de progrès, des témoins du climat se sont réunis pour rappeler aux délégués qu’il ne s’agit pas de conversations ni de politique. Ce sont bien témoignages sur l'impact du changement climatique en Ouganda, Kiribati, Pérou des personnes qui sont au cœur des négociations.

Dans une salle bondée et pleine de médias venant du monde entier (si pleine que la sécurité de l'ONU est intervenue pour en limiter l'accès), nous avons entendu les et au Bangladesh. Ces histoires, aussi personnelles soient-elles, sont également représentatives de quelque chose de beaucoup plus grand. Cette année, plus d’1,5 million de personnes ont participé, dans 36 pays, aux audiences, organisées par Oxfam et ses partenaires. Cette ultime audience représente l’aboutissement de centaines d’autres qui ont eu lieu partout dans le monde, et sont désormais portées à l'attention des négociateurs et des médias ici, à Copenhague.

Desmond Tutu a parlé de la nécessité urgente d'écouter ces voix.

Mary Robinson a donné son verdict, appelant à une action urgente dans les négociations.

Après l'audience, Mary, ainsi que les témoins du climat, a présenté son verdict en ces mots : « 1 .5 million de personnes. Agir maintenant, c’est sauver des vies » suivi de Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la CCNUCC qui a remercié les témoins d’être venus de si loin pour partager leurs récits.

Photos: Les audiences internationales sur le climat