La crise alimentaire en Afrique de l’Est n’était pas inévitable, des solutions existent

Ed Pomfret

Publié par Ed Pomfret

Oxfam International, Responsable de campagne pour la Somalie
Partagez cette page: 

La sécheresse en Afrique de l'Est est une crise humanitaire urgente. Mais, au-delà de l’urgence, elle met en lumière les problèmes sous-jacents auxquels les populations sont confrontées pour se nourrir de façon durable et à un prix raisonnable.

On savait déjà que le manque de pluies affecterait les communautés en particulier celles qui vivent de l’agriculture et de l’élevage. Pourtant, les Etats n'ont pas fait assez pour les protéger. Aujourd'hui, leurs vies et leurs moyens d'existence sont dévastés.

Les personnes les plus vulnérables à la faim n'ont pas reçu l'aide nécessaire en cette période de crise et les mesures prises pour les protéger n'ont pas été suffisantes. Les récoltes ont été mauvaises, les troupeaux décimés et le prix des denrées alimentaires a grimpé, bien au-dessus des moyens d’une grande partie de la population.

Mais la crise alimentaire en Afrique de l'Est n'était pas inévitable et des solutions existent pour éviter des crises de cette ampleur. Cette crise doit être un signal d'alarme pour les gouvernements et la communauté internationale pour traiter les causes premières de la vulnérabilité de certaines populations à l’insécurité alimentaire.

C’est aujourd’hui qu’il faut prendre des mesures pour le futur. C’est-à-dire investir dans l’agriculture paysanne (élevage et agriculture), protéger les droits d’accès à la terre et aux autres ressources naturelles et apporter le soutien nécessaire pour faire face au changement climatique, à la hausse des prix et aux autres chocs qui les affectent. Les communautés doivent avoir leur mot à dire dans les décisions qui les concernent et les plus vulnérables doivent être mieux soutenus. Ce n'est pas un hasard si les personnes les plus affectées par la crise sont celles qui ont été le plus négligées jusqu’à aujourd’hui.

Oxfam appelle à une transformation de la manière dont nous cultivons et partageons la nourriture afin que chacun et chacune ait suffisamment à manger. Dans un monde où nous disposons de suffisamment de nourriture pour tous, il n'y a aucune raison qui justifie que quiconque souffre de la faim. Nous devons changer la façon dont nous cultivons et partageons la nourriture car c'est là que réside le problème.

La confédération Oxfam travaille à l'heure actuelle dans les zones frappées par la crise en Afrique de l’Est. Intervenir et sauver des vies aujourd'hui est essentiel et vous pouvez apporter votre aide en faisant un don. Vous pouvez également participer à notre campagne CULTIVONS, un mouvement mondial initié par Oxfam pour combler les failles de notre système alimentaire défaillant, pour que les causes structurelles des crises comme celle-ci soient traitées. Rejoignez le mouvement !