Le G20, c’est pas du cinéma ! Foto: Delphine Bedel/Oxfam France
Le G20, c’est pas du cinéma ! Foto: Delphine Bedel/Oxfam France

À court d’argent, les dirigeants du G20 mettent à l’essai des « financements innovants »

2 Novembre, 2011 | CULTIVONS, Santé et éducation pour tous

L’année dernière à Séoul, les dirigeants du G20 ont pris un engagement ambitieux sous la forme du « Consensus de Séoul sur le développement et la croissance partagés ». Cette semaine à Cannes, l’effondrement de la finance internationale et la crise de la Zone Euro devraient dominer l’ordre du jour.

Les dirigeants du G20 estiment qu’aujourd’hui, 64 millions de personnes supplémentaires vivent dans l’indigence extrême suite à la crise financière. Parallèlement, l’Organisation de coopération et de développement économiques anticipe une réduction abrupte des montants consacrés à l’aide dans les trois années à venir.

Il n’est donc nullement étonnant que la présidence française du G20 ait donné priorité à la découverte de « sources innovantes de financement » pour respecter les engagements du G20 en matière de développement. Plus tôt cette année, le président français Nicolas Sarkozy a demandé au magnat des affaires Bill Gates d’identifier les nouvelles sources de financement les plus prometteuses. Le rapport de Bill Gates sera officiellement présenté aux dirigeants du G20 cette semaine, mais il a déjà été partagé en substance avec les Ministres des Finances et du Développement du G20, en septembre dernier.

Il est attendu que Bill Gates désigne la taxe sur les transactions financières comme un moyen de trouver de l’argent, puisque, selon les estimations, l’adoption d’une telle taxe par les pays G20 permettrait de réunir 50 milliards de dollars pour le développement mondial. Nicolas Sarkozy a apporté son soutien à la TTF tandis que la Commission européenne a récemment ébauché un avant-projet de loi pour une TTF européenne. Toutefois, en septembre dernier, le Ministre des Finances américain Tim Geithner a exprimé sa vive opposition à une TTF européenne au cours d’une réunion des Ministres des Finances européens. À Cannes, l’intervention de Tim Geithner risque de se retourner contre lui quand il réalisera à quel point les Français aiment que les Américains leur donnent des leçons.

Bill Gates proposera également aux dirigeants du G20 une surtaxe sur les émissions dans le secteur du transport maritime, les carburants des « bunkers », comme une autre possibilité crédible et réalisable, estimant que 25 milliards de dollars supplémentaires pourraient être rassemblés si les pays du G20 adoptaient cette taxe. Une mesure est à l’étude à Cannes mais les États-Unis semblent une fois encore prêts à la bloquer.

Bill Gates proposera aussi une autre mesure, ne suscitant pas autant l’attention, qui visera à demander au G20 d’exploiter le pouvoir à long terme des ressources nationales pour combattre la pauvreté. Il demandera aux dirigeants du G20 de partager avec les pays en développement leur expérience en matière de renforcement des systèmes fiscaux et budgétaires, afin de les aider à collecter en toute transparence les recettes dont ils ont besoin pour financer les investissements dans la santé et le bien-être de leurs citoyens.

La question la plus importante en jeu à Cannes sera de savoir si le G20 parviendra à dépasser le stade de crise perpétuelle dans lequel il se trouve pour prendre des mesures plus proactives qui promeuvent la croissance générale. Les nations du G20 subissent des pressions de plus en plus intenses chez elles puisque plus de la moitié des personnes pauvres dans le monde vivent dans les pays du G20 et que les inégalités en matière de revenus s’y sont creusées depuis les années 1990. Le succès du Sommet de Cannes dépendra largement de la disposition des dirigeants du G20, y compris des États-Unis, à relever le défi lancé par Bill Gates et à s’adapter à un monde en plein changement.

En savoir plus

Suivre : Oxfam au sommet 2011 du G20 à Cannes

Participer : rejoindre l'appel en faveur de la Taxe Robin des bois

Envoyé par Devex.

Permalink: http://oxf.am/4vJ