Indignez-vous : l'austérité ne fonctionne pas

24 Mai, 2012 | Santé et éducation pour tous
Be Outraged: Austerity isn't working

Un nouvel ouvrage parrainé par Oxfam, Be Outraged: Austerity isn't working (« Indignez-vous : l'austérité ne fonctionne pas »), étudie les solutions alternatives aux plans d'austérité imposés actuellement en Europe.

Alors que les dirigeants européens viennent de passer plusieurs heures aux côtés de leurs homologues du G8 et se préparent à de nouveaux pourparlers européens, il n'y a qu'un seul sujet à l'ordre du jour : la crise économique mondiale. La manière dont elle est traitée concerne non seulement une génération entière d'Européen-ne-s, mais elle aura également des répercussions tout aussi importantes sur les habitant-e-s des pays en développement. Comme, à travers le monde, les personnes pauvres subissent les retombées d'une crise qu'elles n'ont en aucun cas provoquée, il est important de se demander : peut-on faire mieux que cela ?

C'est pourquoi Oxfam a apporté son appui à onze des plus grands économistes et spécialistes des sciences sociales pour produire l'ouvrage Be Outraged: Austerity isn't working. Leurs analyses et recommandations ne définissent pas la politique d'Oxfam mais viennent contribuer de manière convaincante au débat vital concernant l'impact de la crise économique et les moyens d'y remédier.

La poursuite de la déflation dans les pays en développement aura pour effet d'infléchir la croissance dans le reste du monde et, donc, d'accentuer l'indigence des populations les plus pauvres. Pour orienter différemment les politiques des pays européens, un changement d'état d'esprit sera nécessaire, tout autant que des initiatives internationales plus solides. Le plan de relance approuvé lors de la réunion du G20 de 2009 à Londres a permis de redresser l'économie pendant une année et contribué à atteindre un taux de croissance mondiale de 4 % en 2010. Nous avons aujourd'hui énormément besoin d'un nouveau plan de relance et d'un regain de coordination.

A travers l'Europe, les gens ordinaires sont frappés par une crise qui a été provoquée par la prodigalité excessive des banques. Alors même que la récession s'installe, que des millions de personnes ne savent pas de quoi demain sera fait et que les services publics essentiels sont les victimes des coupes budgétaires, les revenus de la tranche supérieure ont connu un essor au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans de nombreux autres pays. Parallèlement, plus de 10 % des adultes européens se retrouvent au chômage, soit une progression de 50 % depuis 2008. "Be Outraged" affirme qu'il est temps aujourd'hui que les économistes fassent entendre leur voix et défendent des solutions alternatives afin de résorber ces inégalités croissantes et de réparer les échecs de la débâcle bancaire et des mesures d'austérité.

Cet ouvrage appelle à l'adoption d'une nouvelle approche de l'économie qui s'appuie sur l'action des gouvernements pour promouvoir la croissance et transformer le secteur financier, faisant passer ce dernier « d'un mauvais maître à un bon serviteur ». L'une de ses recommandations concerne la mise en application de la taxe Robin des Bois. Oxfam a toujours été à l'avant-garde de cette formidable idée et, aujourd'hui, des millions de personnes à travers le monde demandent également l'instauration de cette taxe sur les transactions financières, une précieuse source de revenus qui permettrait en outre de contrôler la spéculation.

Alors que la Grèce vacille au bord de l'abîme politique et économique, le moment semble plus que jamais opportun pour exiger l'adoption de politiques économiques différentes face à l'échec des plans d'austérité. Cette semaine, les dirigeants européens se sont réunis pour débattre des meilleurs moyens de stimuler la croissance d'un bout à l'autre du continent. Cette rencontre s'est déroulée quelques semaines seulement après l'élection d'un nouveau président français, François Hollande, qui a promis l'adoption de politiques plus axées sur la croissance. L'Europe doit au plus vite s'échapper du piège de l'austérité qui, petit à petit, se referme sur elle tandis que la dette des pays se réduit encore plus lentement, et parfois même augmente.

L'un des auteurs, Richard Jolly, affirme que les dirigeants européens qui promeuvent l'austérité comme solution à la crise économique actuelle sont coupables de « mauvaise application de l'économie, mauvais calculs arithmétiques et ignorance des leçons de l'Histoire ». Alors que l'austérité continue à sévir, il est temps que nous commencions à étudier les solutions politiques alternatives qui permettraient d'améliorer la vie des gens ordinaires aux quatre coins de la planète.

Be Outraged: Austerity isn't working est disponible en anglais (téléchargement gratuit)

Croissance ou austérité ? Dites-nous ce que vous en pensez ci-dessous !

Permalink: http://oxf.am/Jqm