Kristalina Georgieva, Commissaire européenne à l'aide humanitaire, reçoit la pétition Avaaz/Oxfam/AA4A #Sahel2012
Kristalina Georgieva, Commissaire européenne à l'aide humanitaire, reçoit les premières signatures de la pétition d'Avaaz, Oxfam et Africans Act 4 Africa #Sahel2012

Ayons la détermination de réaliser nos rêves : agissons pour le Sahel

22 Juin, 2012 | CULTIVONS, Conflits et Urgences

« Le monde est plein de rêves devenus réalité grâce à la détermination de personnes qui y ont cru. » Ces propos ont été prononcés par Kristalina Georgieva, la commissaire européenne à l’aide humanitaire, devant un parterre de représentants de gouvernements et d’organisations internationales, convoqués d’urgence à une réunion sur la crise alimentaire au Sahel, lundi 18 juin.

C’est bien de la détermination qui a motivé les signataires de la pétition remise par Oxfam, Avaaz et Africans Act 4 Africa lors de cette réunion afin de montrer que de plus en plus de citoyennes et citoyens du monde réclament une réponse plus efficace à la crise.

Notre pétition a dépassé les 400 000 signatures au cours de la réunion et nous espérons qu’elle franchira bientôt la barre du million ; elle sera alors remise à plusieurs hauts responsables internationaux.

Aidez-nous à faire pression pour le Sahel en signant la pétition #Sahel2012

Objectif : un million

Nous voici quasiment à mi-chemin, mais la communauté internationale doit agir sans plus attendre pour sauver des vies au Sahel.

Le Bureau des Nations unies pour les affaires humanitaires a revu à la hausse les besoins de financement pour le Sahel ; ils atteignent désormais 1,6 milliards de dollars. Ces fonds sont absolument indispensables pour apporter une aide immédiate aux 18,7 millions de personnes qui souffrent de la faim dans la région. À ce jour, l’ONU a à peine rassemblé la moitié. En effet, les contributions de plusieurs États demeurent encore insuffisantes. Nous allons devoir maintenir la pression au cours des prochaines semaines pour veiller à ce que cette crise ne se transforme pas en catastrophe.

Lors de la réunion de lundi, l’Union européenne a annoncé une aide supplémentaire d’environ 50 millions de dollars pour le Sahel, tandis que le gouvernement britannique surenchérissait de 8,5 millions le lendemain. Le Royaume-Uni apporte ainsi une juste contribution à l’appel au profit du Sahel – essentiellement sous la pression de militants qui ont tout mis en œuvre pour que le gouvernement accorde à l’urgence de la crise toute l’attention qui lui est due.

Besoins immédiats et investissements de long terme

Il est essentiel que la communauté internationale apporte une réponse aux actuelles souffrances des familles de la région. Mais il faut aussi s’attaquer aux causes profondes de la crise au Sahel. Celle-ci s’inscrit dans le cadre plus large d’une problématique alimentaire qui nous concerne toutes et tous. Une problématique qui figure au cœur de nos actions, notamment dans le cadre de notre campagne « CULTIVONS ». Cette campagne souligne la nécessité d’investir en faveur des petits producteurs et petites productrices de denrées alimentaires et de lutter contre la flambée des prix alimentaires. Nous espérons que le succès de cette action vous incitera à agir vous aussi et à vous joindre à nos efforts pour un avenir où tout le monde pourra toujours manger à sa faim.

Il faudra beaucoup de détermination, dans le monde entier, pour que ce rêve devienne réalité. Mais il est à notre portée et le fait d’intensifier la réponse à la crise alimentaire au Sahel nous en rapprochera.

Permalink: http://oxf.am/JQz