En Cisjordanie, des familles palestiniennes menacées d'expulsion de la « zone de tir 918 »

Willow Heske

Publié par Willow Heske

Oxfam Novib (Netherlands), Chargée médias et communication, Territoire palestinien occupé
Partagez cette page: 

Pour Yasser, qui vit à Al Fakheet avec sa mère, sa femme et leurs sept enfants, la menace permanente d'expulsion rend la vie particulièrement difficile.

Niché dans les collines d'Hébron, le village d’Al Fakheet est l'un des huit villages palestiniens où des familles ont reçu des ordres d'expulsion, maintenant qu'Israël a déclaré la région comme zone militaire : la « zone de tir 918 ».

Hajah fait la vaisselle avec ses enfants Yasmeen, 2 ans et Baâaraa, 9 ans. Photo: David Levene

Résidant dans la zone C de la Cisjordanie, où le gouvernement israélien exerce un contrôle militaire et civil exclusif, les habitants d’Al Fakheet et des autres villages situés dans la « zone de tir 918 » vivent déjà dans des conditions très difficiles. Il ne sont par exemple pas autorisés à construire des structures permanentes comme des maisons, des écoles, des cliniques ou des routes sans avoir obtenu un permis auprès d'Israël. Ces derniers sont particulièrement difficiles à obtenir.

L'éviction forcée de la « zone de tir 918 » laisserait un millier de personnes sans abris.

Hajah garde ses moutons. Photo : David Levene

Oxfam aide les familles d’Al Fakheet à avoir un niveau de vie décent en leur permettant d'élever des moutons et des chèvres. Sortir de la pauvreté est devenu encore plus compliqué suite aux évictions, car ces familles perdent leur accès à la terre, indispensable pour élever leur bétail et ainsi générer un revenu. Ces derniers mois, les organisations humanitaires comme Oxfam ont été interdites d'accéder en véhicules à la « zone de tir 918 », rendant le soutien à ces populations extrêmement difficile.

En savoir plus

Trois faits sur les colonies israéliennes et leur impact sur les Palestiniens de la vallée du Jourdain

Diaporama : Le quotidien des communautés palestiniennes dans la vallée du Jourdain