La face cachée des marques

Découvrez la face cachée des marques

26 Février, 2013 | CULTIVONS

Quel lien y a-t-il entre Twinings, Toblerone et Tropicana ? Le même que celui qui existe entre Coca Cola, Cheerios et Cabury’s, Ovaltine et Oreos, Pringles et Pop-tarts. Toutes ces marques appartiennent à l’un des « dix géants  » du secteur agroalimentaire qui ensemble génèrent plus d’un milliard de dollars chaque jour. 

Cela fait maintenant plus de dix-huit mois que nous observons comment opèrent les plus grandes entreprises agroalimentaires, dont les célèbres Nestlé, Coca-Cola, Pespi et Kellog, entre autres. Bien que certaines entreprises se comportent mieux que d’autres, dans leur ensemble les résultats sont inquiétants. Mais le point positif, c’est qu’aucune marque n’est suffisamment grande pour se permettre d’ignorer l’opinion de ses clients. A vous de jouer, donc !

Nous savons que vous faites déjà attention aux produits que vous achetez et notre propos n'est pas de vous faire culpabiliser. Nous voulons plutôt faire en sorte, avec vous, que ces compagnies dont nous consommons chaque jour les produits se comportent mieux.

Nous avons créé une fiche d’évaluation toute simple, « La face cachée des marques », afin de comparer l’impact des dix géants de l’agroalimentaire dans différents domaines, de la gestion de l’eau au respect des droits des ouvriers agricoles. Les résultats ne sont guère réjouissants. Aucune de ces dix entreprises n’obtient la moyenne dans la prise en compte des droits des femmes dans leurs chaînes d’approvisionnement, par exemple.   

Et si on commençait par le chocolat et les femmes qui le produisent ?

Trois entreprises - Nestlé, Mars et Mondelez - achètent plus de 30% du cacao cultivé à l’échelle mondiale. Mais les femmes qui cultivent et récoltent ce cacao sont traitées de façon injuste.

Ce sont pourtant ces femmes qui, bien souvent, nourrissent leur famille. Et elles sont des milliers, avec leurs proches, à souffrir de la faim. 

En tant que consommateur ou consommatrice de ces barres et autres produits chocolatés, vous pouvez véritablement faire changer les pratiques de ces entreprises. 

Depuis des dizaines d’années, ces entreprises mettent en avant les femmes dans leurs campagnes publicitaires tout en négligeant celles qui leur fournissent le cacao dont elles ont besoin. Il est grand temps que Nestlé, Mars et Mondelez ouvrent les yeux, écoutent et agissent en faveur des droits des femmes qui cultivent leur cacao.  

Ces entreprises commenceront par vous écouter, vous. La solution n’est pas d’arrêter d’acheter du chocolat. Mais vous pouvez empêcher les grandes entreprises productrices de chocolat de mettre les femmes à l’écart. 

Signez la pétition et demandez aux entreprises d’agir

Vous pensez que vous ne pouvez pas changer le système alimentaire ? Réfléchissez-y à deux fois. Vous avez plus de pouvoir que n'importe lequel de ces dix géants. Sans vous, leur carrure de géant risque de subir un sacré régime ! 

Commentaires

les femmes et le chocolat

Il n'est pas normal que les travailleuses soit sous payée alors que des administateurs de ces sociétés soient grassement rémunérés

Traitement injuste des femmes

Il est temps que les femmes soient traitées d'égal à égal et que le salaire qu'elles recoivent soit digne !

Permalink: http://oxf.am/3re