Anna Amy Lawan Gana, 1er prix du concours vidéo "Génération sans faim"
Anna Amy Lawan Gana a reçu le 1er prix pour sa vidéo « Les solutions sont dans les mains des dirigeants »

Génération sans faim au Fespaco : et la gagnante est...

5 Mars, 2013 | CULTIVONS

« Ouaw ! » C’est la première chose qui m’est venue en tête quand le grand écran de l’espace junior du Fespaco projetait devant des centaines d’élèves burkinabés les cinq meilleures vidéos du concours « Génération sans faim ».

D’un coup, je me suis sentie presque à la cérémonie de remise des fameux Oscars... Sans le tapis rouge, la robe de soirée, ni Ben Affleck et Michelle Obama en duplex, mais entourée dans une salle comble, à 40 degrés, avec des jeunes talentueux du Niger, du Burkina Faso, du Bénin, d’Haïti mais aussi du Cameroun, cinéastes professionnels ou apprentis sous équipés mais si inspirés et engagés à être la dernière « génération à vivre les crises alimentaires ».

Ces jeunes femmes et hommes se sont tous montrés créatifs et engagés : les 42 vidéos reçues, visionnées plus de 4 240 fois, ont généré 2 375 votes de la part des internautes.

Ils et elles ont surtout, pour la majorité, bravé le délai court, les difficultés techniques et les aléas de la connexion Internet pour envoyer leur message aux leaders d'Afrique et du monde entier.

Les vidéos les mieux notées par les internautes ont été soumises à l’appréciation du jury composé de stars panafricaines de la culture ; des grands noms du cinéma et de la musique africaine qui ont tous répondu avec enthousiasme à notre appel : Gaston Kaboré (cinéaste burkinabé, ancien lauréat de l’Etalon du Yennenga), Ismaël Lô (musicien et acteur sénégalais), Guy Désiré Yameogo (réalisateur, chargé de communication du Fespaco), Lami Philips (artiste-musicienne, ambassadrice CULTIVONS au Nigéria) et de deux organisations membres de la campagne CULTIVONS.

Les lauréates et lauréats

Au moment de la promotion du concours vidéo, les jeunes burkinabés me taquinaient souvent : « les prix resteront au Burkina Faso ! ». Pari quasi tenu : les jeunes burkinabés ont fourni plus de la moitié des vidéos en compétition et ont remporté trois des cinq prix attribués : le deuxième, le troisième et un des deux prix « coup de cœur » !


Le pays voisin, le Niger, a réussi à se hisser à la première place, grâce à Anna Amy Lawan Gana, une jeune franco-nigérienne, et sa vidéo intitulée « Les solutions sont dans les mains des dirigeants ». 

Le 2e prix a été remporté par Loci Hermann Kwene (Burkina Faso) avec « Le meilleur est possible ».

Le 3e prix a été remporté par Lazare Sié Palé (Burkina Faso) avec « Mon rêve ».

Enfin, nous sommes tombés sous le charme de deux vidéos qui ont reçu les prix « coup de cœur » : « Guerre contre la faim » de W. Parfait Ilouboudo (Burkina Faso) et « I.C.U » d'Achille Brice (Cameroun).

Au moment, où les cinq vidéos étaient projetées, j’ai eu une pensée pour tous les jeunes qui ont pris de leur temps, leur talent pour participer à ce concours. J’ai eu surtout une forte pensée pour les élèves du club de Théâtre de l’école de Banfora (dans le sud–ouest du Burkina Faso) qui, coachés par leur maîtresse, ont réalisé une vidéo intitulée « Le cycle de la faim ».  

Derrière chaque vidéo, il y a une histoire et celle de l’école de Banfora remporte pour moi l’Oscar de l’Espoir. Celle d’une jeunesse africaine consciente des défis et prête à les relever pour mettre fin à la faim.

2e prix

3e prix

Prix « coup de cœur »

Toute les vidéos sont disponibles sur le site www.generationsansfaim.com

Permalink: http://oxf.am/396