Les femmes viennent-elles de Mars ?

Conor Costello

Publié par Conor Costello

Oxfam Great Britain, Coordinatrice de la mobilisation globale
Partagez cette page: 

Le lancement de la campagne « La face cachée des marques » a été marqué par un appel exhortant Mars, Mondelez International et Nestlé à ne plus ignorer les femmes qui travaillent dans leurs chaînes d'approvisionnement en cacao.

À elles trois, ces entreprises vendent plus de 45 milliards de dollars de confiseries par an. Pourtant, les travailleuses de l'ensemble de leurs chaînes d'approvisionnement, qu'elles soient chargées de la culture du cacao ou de sa récolte, sont injustement récompensées pour leurs efforts.

Une semaine jour pour jour après le lancement de cette initiative, plus de 10 000 personnes ont déjà décidé d'agir. Des personnes qui adorent le chocolat produit par ces entreprises mais qui détestent la façon dont les femmes sont reléguées au second plan dans leurs chaînes d'approvisionnement.

Ces actions ont suscité la réaction immédiate de Mars qui, dans un article de blog, a décrit son « initiative pour un cacao durable » (Sustainable Cocoa Initiative).

« […] l'objectif de l'initiative 'Sustainable Cocoa' est de travailler auprès de ces communautés pour les aider à surmonter les obstacles sociaux tels que la pauvreté, le manque d'instruction et le manque d'opportunités, en relevant les défis fondamentaux que rencontrent les agriculteurs et les agricultrices. Nous reconnaissons que les femmes joueront un rôle de premier plan pour résoudre ces problèmes et faire avancer leur communauté. »

Nestlé s'est réjoui d'occuper la première place sur notre fiche d'évaluation « La face cachée des marques ». L'entreprise a décrit de la manière suivante sa collaboration avec les cultivateurs et cultivatrices :

« En travaillant de manière coopérative avec plus de 600 000 agriculteurs et agricultrices qui produisent nos matières premières, nous occupons une position unique qui nous permet de faire réellement la différence. »

Quant à l'entreprise Mondelez, elle a choisi de répondre en mettant en lumière son initiative Cocoa Life :

« Depuis octobre, nous nous sommes engagés, à travers nos initiatives Cocoa Life et Coffee Made Happy, à investir plus de 600 millions de dollars au cours des dix prochaines années pour assurer la durabilité de notre approvisionnement et la prospérité des communautés, un engagement qui devrait profiter à des millions d'habitants des pays en développement. »

Des changements en profondeur sont nécessaires

Nous savons bien que ces trois entreprises ont mis en place des projets visant à aider les agriculteurs et les agricultrices. Nous savons également que certains des ces projets ont effectivement bénéficié à des agricultrices et des ouvrières agricoles. Mais hélas, les projets mis en œuvre par ces entreprises restent, dans le meilleur des cas, sporadiques. Ce dont nous avons besoin, c'est d'une modification fondamentale des politiques qui gouvernent véritablement les activités opérationnelles de ces entreprises.

Ensemble, Mars, Mondelez et Nestlé achètent près d'un tiers du cacao récolté à travers le monde. Elles ont le pouvoir d'influencer les fournisseurs, les gouvernements et les organismes de certification, mais aussi d'impulser une nouvelle orientation des politiques et des pratiques dans le secteur du cacao.

Sur notre fiche d'évaluation « La face cachée des marques », aucune de ces entreprises n'a obtenu une bonne note pour ses politiques relatives aux femmes, Mars et Mondelez ayant même obtenu le score le plus bas possible, ce qui implique que leurs politiques sont tout simplement inadaptées au monde contemporain.

La campagne « La face cachée des marques » définit trois étapes précises que Mars, Mondelez et Nestlé doivent suivre pour s’attaquer de manière exhaustive au traitement injuste des femmes dans leurs chaînes d'approvisionnement en cacao. 

Ces trois entreprises ont démontré leur disposition à s'engager sur des questions importantes telles que l'achat de cacao certifié. Il est temps aujourd'hui que ces géants du chocolat montrent également le chemin en matière de défense des droits des femmes. 

Rejoignez notre action et participez à l'opération Thunderclap le 8 mars