Vous avez fait entendre votre voix, Mars et Nestlé ont écouté

26 Mars, 2013 | CULTIVONS

Voici une friandise de Pâques pour les amateurs de chocolat : la preuve qu'aucune marque ne sera jamais assez grande pour ignorer ses clients et clientes. 

Il y a un mois, Oxfam a lancé la campagne « La face cachée des marques » appelant à « changer la façon dont les entreprises agroalimentaires qui produisent vos marques préférées opèrent. » En seulement quelques semaines, des milliers de tweets ont été envoyés aux entreprises, y compris un énorme Thunderclap lors de la Journée internationale des femmes et des milliers de partages et de commentaires ont fusé sur Facebook. Nous avons été plus de 65 000 personnes à avoir entrepris des actions pour demander aux trois plus grandes entreprises productrices de chocolat - Mars, Mondelez et Nestlé - de traiter correctement les femmes qui cultivent leur cacao. Aujourd'hui, deux d'entre elles nous ont montré qu'elles nous écoutaient.

Suite à l'engagement de plus de 65 000 personnes, Mars et Nestlé ont accepté :

  • d'en faire davantage pour recueillir et diffuser des informations sur la façon dont  les femmes sont traitées dans leurs chaînes d’approvisionnement en cacao, 
  • de s'engager en faveur d'un plan d'action
  • d’adhérer aux Principes d'autonomisation des femmes des Nations unies et 
  • de travailler avec les organisations du secteur afin de s'attaquer aux questions de genre. 

Ces deux entreprises ont pris ces mesures suite à la pression que vous avez exercée sur elles.

Deisin cultivatrice de cacao, au Brésil. Photo : Marizilda Cruppe/Oxfam
« Nous devons chercher des partenariats avec les entreprises, ce qui pourrait nous aider à augmenter et améliorer notre production ainsi que nous aider à transporter et vendre notre cacao. », Deisi, cultivatrice à Terra Vista, Brésil

Oxfam est motivé par leurs engagements et par les effets positifs que cela pourrait finalement avoir sur les productrices de cacao du monde entier. Pour plus d'informations sur les détails de ces engagements, lire notre communiqué qui présente les annonces de Mars et Nestlé.

Dans ce secteur qui rapporte plus d'un milliard de dollars par an, les femmes travaillant dans la production de cacao gagnent souvent moins de 2 dollars par jour et il leur est difficile d'avoir accès à de l'aide et des formations. Mars, Mondelez et Nestlé ont le pouvoir de changer les choses et d'aider les femmes à réussir et à surmonter la pauvreté à laquelle leurs communautés et elles-mêmes se trouvent exposées.

Les cacaocultrices et les consommateurs du monde entier se sont fait entendre. Les sociétés Mars et Nestlé ont pris d’importantes mesures pour montrer aux productrices et producteurs de leurs matières premières, à leur clientèle et au reste du secteur agroalimentaire qu’elles se soucient des conditions des femmes dans leurs chaînes d’approvisionnement, notamment de la faiblesse de leur rémunération et des problèmes de discrimination et d’inégalité des chances.

Oxfam attend avec impatience de travailler avec Mars et Nestlé afin de veiller à ce qu'ils tiennent leurs promesses envers les femmes et attend maintenant que Mondelez en fasse de même et s'engage de la même manière.

Mondelez International, qui contrôle 15 % du marché mondial du chocolat, n'a pas encore réagi. La question est donc la suivante : Mondelez, allez-vous écouter vos clientes et vos clients et décider d'agir ?

Maintenons la pression sur Mondelez : faites entendre votre voix !

Permalink: http://oxf.am/3vN