Les plus grands fabricants de chocolat au monde fondent sous la pression des consommateurs

Anna Kramer

Publié par Anna Kramer

Oxfam America, Rédactrice
Partagez cette page: 

Encore de bonnes nouvelles pour les amateurs et amatrices de chocolat : le plus grand fabricant de chocolat au monde, Mondelez International, a accepté de prendre des mesures pour lutter contre les inégalités auxquelles font face les femmes dans leurs chaînes d’approvisionnement en cacao. Cela a été rendu possible grâce à la pression de consommateurs comme vous !

Plus de 100 000 personnes du monde entier ont rejoint la campagne d'Oxfam, en signant des pétitions et en poussant Mondelez et ses concurrents à s'attaquer aux problèmes de la faim, de la pauvreté et des salaires inégaux auxquels sont confrontées les productrices et les ouvrières du secteur du cacao. Vous avez également fait entendre votre voix à travers tous vos messages sur Facebook et Twitter, directement adressés aux entreprises.

L'une des photos postées sur la page Facebook de Mondelez par des sympathisants d'Oxfam

L'annonce faite par Mondelez aujourd'hui fait suite aux engagements pris par Mars et Nestlé le mois dernier afin de lutter contre ces problèmes. Ensemble, Mars, Mondelez et Nestlé achètent plus de 30 % du cacao mondial. Des changements dans leurs politiques pourraient donc avoir des effets considérables sur les producteurs et productrices de cacao et sur leurs familles. 

« L'autonomisation des productrices de cacao pourrait améliorer la vie de millions de personnes, dont certaines gagnant moins de 2 dollars par jour, » a confié Judy Beals, responsable de la campagne La face cachée des marques d'Oxfam. « Nous espérons que les mesures prises par Mars, Mondelez et Nestlé serviront d'exemple au reste de l'industrie agroalimentaire et des boissons, et montreront que les consommateurs sont attentifs aux impacts qu'ont les entreprises sur les communautés au sein desquelles elles travaillent. »

Mars, Mondelez et Nestlé commencent à prendre des mesures pour favoriser l'autonomisation des femmes et pour établir comment les femmes sont traitées dans leurs chaînes d'approvisionnement. Les trois entreprises se sont engagées à travailler à la ratification des Principes d'autonomisation des femmes promus par le Pacte mondial des Nations unies. Et elles ont accepté de publier les résultats des premières évaluations d'impact dans un an et de rendre publics les plans d'action concrets qu’elles auront adoptés afin de résoudre les problèmes. 

Nous attendons avec impatience de travailler avec Mondelez, Mars et Nestlé pour s'assurer qu'ils respectent leurs promesses faites aux femmes. Afin de pouvoir nous assurer qu'elles maintiennent le cap, nous avons élaboré une feuille de route pour souligner toutes les promesses faites et les dates auxquelles elles ont prévu de s'y atteler.

Vous pouvez également vous tenir informé-e-s en consultant la fiche d'évaluation La face cachée des marques d'Oxfam ; nous mettrons à jour en temps réel cet outil en ligne afin que vous évaluiez si ces géants qui produisent vos marques préférées (chocolat et autres) sont à la hauteur de leurs engagements.

En savoir plus

Vidéo : La vérité sur les femmes et le chocolat

Suivez la campagne CULTIVONS sur Facebook