Veillée pour la paix en Syrie, Gaza, mars 2013. Photo : Ghada Snunu
Veillée pour la paix en Syrie, organisée à Gaza en mars 2013. Malgré les promesses les pourparlers de paix n'ont toujours pas eu lieu. Il est plus que temps d'agir.

La voie des pourparlers, le seul espoir de paix en Syrie

17 Juillet, 2013 | Conflits et Urgences

La guerre fait rage depuis plus de deux ans en Syrie et a un coût humain catastrophique. Plus de 100 000 personnes ont perdu la vie et près de 8 millions ont cruellement besoin d’une aide humanitaire. Depuis janvier, 200 000 réfugiés supplémentaires ont, chaque mois, fui la Syrie. À ce rythme, le nombre total de réfugiés devrait atteindre 3,5 millions d’ici la fin de l’année. Ces chiffres vertigineux vont continuer de monter sans qu’une solution politique à la crise ne se dessine.

C’est pourquoi Oxfam s’associe à 14 autres organisations humanitaires du monde entier pour lancer une nouvelle pétition réclamant la tenue immédiate d’une conférence de paix pour la Syrie. Dans le cadre de cette campagne, nous invitons le plus grand nombre à signer notre pétition pour inciter les présidents Poutine et Obama à organiser rapidement la conférence de paix promise.

Signez la pétition appelant à des pourparlers de paix pour la Syrie




Pourquoi maintenant ?

Les pourparlers de paix ne constituent que la première étape d’un vaste processus visant à mettre un point final à la guerre en Syrie, mais ils sont essentiels si l’on veut que les Syriennes et Syriens puissent se construire un avenir sans violence. Les leaders qui organisent ces pourparlers doivent s’efforcer d’amener à la table des négociations toutes les parties au conflit, plus les représentants des millions de Syriennes et Syriens qui n’aspirent qu’à la paix et ne font partie d’aucun groupe militaire, notamment des groupes de femmes et de réfugiés.

Pourquoi nous adressons-nous aux présidents Poutine et Obama ?

Il y a des mois, le président russe Vladimir Poutine et le président américain Barack Obama ont promis d’organiser des pourparlers de paix sur la Syrie, mais sans résultat concret. Cette pétition est un moyen de rappeler Obama et Poutine à leur promesse. Diverses parties doivent de toute évidence être associées pour que des pourparlers de paix dignes de ce nom puissent aboutir, et les présidents Poutine et Obama peuvent exercer une influence considérable pour les amener à la table des négociations.

Que puis-je faire ?

Si vous souhaitez que la Syrie se rapproche d’une solution politique à la crise, signez cette pétition dès aujourd’hui pour demander à Poutine et Obama de fixer sans délai une date pour l’ouverture des pourparlers. Si vous avez déjà signé la pétition, n’hésitez pas à l’envoyer à vos amis et aux membres de votre famille ? 

C’est une façon de manifester votre soutien aux millions de Syriennes et Syriens touchés par la crise.

Liqaa', réfugiée syrienne au camp de Za'atari, en Jordanie

Liqaa’ est une réfugiée syrienne de 23 ans en Jordanie. Craignant pour sa vie, elle a dû quitter la Syrie et vit désormais avec son mari dans le camp de réfugiés de Za’atari où Oxfam met tout en œuvre pour fournir eau et assainissement. Elle est enceinte de huit mois et ne sait pas ce que l’avenir réserve à sa famille : « Nos enfants réclament la paix. Nous avons déjà versé suffisamment de larmes et de sang. Il faut que ces souffrances cessent. Tel est mon rêve. »

Et si je ne le fais pas ?

Selon les estimations actuelles, environ 5 000 personnes sont tuées chaque mois en Syrie, soit 161 personnes par jour. Les pourparlers de paix – la première étape d’un processus de paix plus exhaustif – sont le seul moyen de mettre un terme à ce bain de sang rapidement.

C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien maintenant. Aidez-nous à obtenir des présidents Poutine et Obama qu’ils établissent sans plus tarder un calendrier précis pour les pourparlers de paix.

Signez la pétition appelant à des pourparlers de paix pour la Syrie
Permalink: http://oxf.am/UhN