La pression monte en faveur de pourparlers de paix sur la Syrie

Josephine Whitaker

Publié par Josephine Whitaker

Chargée de campagne internationale
Partagez cette page: 

Grâce au soutien de citoyennes et citoyens de plus de 150 pays, nous avons à présent recueilli plus de 100 000 signatures* en faveur de pourparlers de paix sur la Syrie, ce qui correspond approximativement à une signature pour chaque homme, chaque femme et chaque enfant tué dans le conflit à ce jour. 

Nous atteignons ce chiffre symbolique à un moment crucial. L’accord sur le démantèlement de l’arsenal chimique de la Syrie, négocié par le secrétaire d’État américain John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, est la preuve que la diplomatie internationale peut fonctionner lorsque les responsables politiques le veulent vraiment. 

Nous avons à présent besoin de votre aide pour demander aux présidents Poutine et Obama de fixer une date pour l’ouverture de pourparlers de paix inclusifs sur la Syrie. Ils ont promis de « progresser » sur l’organisation d’une deuxième conférence de paix à Genève. Aujourd’hui, ils doivent saisir l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies pour s’unir et fixer la date de la conférence qui rassemblera toutes les parties au conflit autour de la table des négociations. 

L’accord sur les armes chimiques est un pas dans la bonne direction, mais ce n’est que ça : un pas. Plus de 100 000 personnes ont été tuées – en grande partie par des armes conventionnelles – depuis que le conflit syrien a éclaté il y a 2,5 ans. Pour mettre un terme à ce bain de sang, il est nécessaire que toutes les parties donnent la priorité à une solution politique négociée.

* Plus de 100 000 signatures recueillies au total sur les sites de Change.org, Oxfam et Tearfund

100000 vies perdues, 100000 signatures pour la paix en #Syrie. @StateDept @MFA_Russia @LakhdarBrahimi : agissez pour la paix >> Tweetez <<

Soutenez l'action d'Oxfam face à la crise en Syrie