Les négociations sur le climat se déroulent actuellement à Varsovie, en Pologne.

Trois choses sur la Pologne qui devraient inspirer les négociations sur le climat

12 Novembre, 2013 | CULTIVONS

Je viens tout juste d'arriver en Pologne pour les négociations des Nations unies sur le changement climatique. Ici, des États du monde entier se réunissent pour tâcher de trouver une solution au problème colossal qu’est le changement climatique (bien que certains d'entre eux semblent être venus pour ralentir les efforts !).

Dès mon arrivée en Pologne, trois choses m'ont frappée - trois caractéristiques dont les États devraient s’inspirer s'ils souhaitent aider à protéger les individus du monde entier des effets dévastateurs du changement climatique.

1. Rapidité

Ce n’est peut-être pas le cas de tous les chauffeurs de taxi, mais le mien conduisait comme s'il n'y avait rien de plus urgent que de nous amener, nous, employé-e-s d'Oxfam, à notre hôtel afin de lancer les hostilités. Avec tous ces écarts, coups de frein et accélérations, j'ai eu bien peur de ne pas arriver en vie ! Malheureusement, s’il y a une chose qui fait peur au sujet des négociations des Nations unies sur le climat, c’est au contraire qu’elles avancent beaucoup trop lentement pour empêcher un changement climatique dangereux (il y a aussi pas mal d’écarts et de coups de frein pour éviter tout progrès). Alors qu’il faudrait que les émissions de gaz à effets de serre atteignent leur maximum d'ici 2015, puis diminuent, afin d'assurer un avenir plus sûr, les Etats , en particulier ceux des pays développés, doivent montrer de toute urgence comment ils réduiront leurs émissions, et annoncer le montant qu'ils verseront afin de contribuer à la lutte contre le changement climatique.

2. Propreté

À Varsovie, s'il y a bien une chose que l'on ne cesse de constater, c'est bien la propreté de la ville. Vous y verrez rarement des graffitis ou des déchets traîner. Si seulement les gouvernements travaillaient à garder leur énergie aussi propre que les rues de cette ville, le changement climatique serait bien moins une menace. En fait, les énergies polluantes sont le moteur principal du changement climatique. Sans contrôles, elles dégraderont le climat. Les États doivent commencer à investir dès à présent dans les énergies propres. Ironiquement, le gouvernement polonais se sert de ces négociations comme d'une plateforme pour vendre la fausse solution du « charbon propre ». La Pologne tire de larges profits de la vente de charbon. Afin de protéger les individus des effets du changement climatique, il est très important que les dirigeants mondiaux investissent dans une énergie sûre et propre, et non dans les énergies fossiles.

3. Alimentation

La Pologne n'est pas vraiment renommée pour sa cuisine, mais j'ai découvert de merveilleux cafés, servant de délicieux en-cas et d'où je rédige ces blogs. Bien entendu, ce n’est qu’un prétexte, un peu léger, pour vous parler de changement climatique et d'alimentation, deux thèmes étroitement liés sur lesquels il nous semble important, à Oxfam, d’attirer l’attention.. Le changement climatique provoque des inondations et des sécheresses qui dévastent les récoltes. Cela a pour conséquence la perte des récoltes. Et moins il y a de denrées disponibles, plus les prix augmentent. Les personnes dépensant la plupart de leur revenu en nourriture n'auront à présent plus les moyens d'en acheter autant. À cause du changement climatique, des millions de personnes pauvres sont prises au piège de la faim chronique.

Nous ne pouvons pas rester les bras croisés. Rapidité, alimentation et propreté sont les trois caractéristiques que les gouvernements et les négociations des Nations unies sur le climat pourraient retenir du pays hôte, la Pologne.

L'équipe d'Oxfam sera ici pour deux semaines de négociations, elle vous tiendra informé-e-s des processus, et vous expliquera pourquoi et comment Oxfam travaille à lutter contre le changement climatique et à garantir que chacun ait assez à manger. Pour ce faire, nous veillerons à ce que les bons États prennent les bons engagements (en matière de finances et d'émissions de gaz à effet de serre), à ce que les personnes pauvres soient traitées de manière égale et à ce que le monde opte pour des énergies propres.

Vous pouvez nous suivre ici sur notre blog, ou sur Twitter : @Oxfam_fr et @OxfamAtCOP.

Permalink: http://oxf.am/woW