José Mourinho, nouvel ambassadeur contre la faim de l'ONU. Photo : Ronnie Macdonald (Creative Common Licence)
José Mourinho, nouvel ambassadeur contre la faim de l'ONU. Photo : Ronnie Macdonald (Creative Commons Licence) http://ow.ly/ygbBv

José Mourinho : le but en or de sa vie

19 Juin, 2014 | CULTIVONS

José Mourinho a l'occasion de marquer le but en or de sa vie ! Est-il prêt à mettre en œuvre 5 stratégies sur le terrain afin de tromper le gardien et de marquer un but contre la faim ?

La nouvelle mission de José Mourinho est probablement la plus importante de sa carrière. Son rôle en tant que nouvel ambassadeur contre la faim de l'ONU lui donne l'occasion de s'imposer face au changement climatique, la plus grande menace freinant la lutte contre la faim.

« Soutenir les activités du Programme alimentaire mondial au cœur de la lutte contre la faim, c'est une décision personnelle, car il s'agit d'une cause qui est chère aux membres de ma famille et à moi-même », a déclaré José Mourinho lors de l'annonce de sa décision de devenir ambassadeur du Programme alimentaire mondial et de la lutte contre la faim.

Parce qu’il est l’un des meilleurs entraîneurs de football du monde, José Mourinho sait ce qu'il faut faire pour gagner. La faim reste toutefois un adversaire de taille et s'imposer face à elle ne sera pas facile. Une personne sur huit se couche chaque soir le ventre vide. Sans une intervention radicale, plusieurs autres millions de personnes risquent de se retrouver dans la même situation. Le changement climatique est l'un des principaux adversaires à ce niveau. Il s'agit en effet de la plus grande menace que José Mourinho devra affronter dans le cadre de sa fonction au Programme alimentaire mondial. S'il veut inscrire le but de la victoire, José Mourinho devra affronter le changement climatique, un adversaire qui pourrait aggraver la faim et toucher au moins 50 millions de personnes supplémentaires d'ici 2050. José Mourinho a l'habitude de déjouer les pronostics. Pour lui, c'est ici une occasion en or de faire usage de son statut de superstar afin d'attirer l'attention sur la faim dans le monde et sur le changement climatique.  S'il souhaite que son équipe arrive au top, il devra mettre en œuvre 5 stratégies sur le terrain : 

1) Siffler un carton rouge et renvoyer les problèmes sur le banc de touche ! 

Être téméraire et déterminé, et renvoyer le problème dans les vestiaires. José Mourinho n'a jamais eu de problème à mettre une équipe gagnante à l'épreuve. En collaborant avec le Programme alimentaire mondial, il fera partie d'un mouvement incroyable pour distribuer de la nourriture aux personnes en situation d'urgence, telles celles touchées par le changement climatique. Toutefois, il est tout aussi important d'empêcher les catastrophes climatiques d’aggraver le problème de la faim en premier lieu. José Mourinho et le Programme alimentaire mondial en sont capables en mobilisant des entreprises de l'industrie des produits alimentaires et des boissons, comme General Mills et Kellogg's, afin qu'elles mesurent toutes leurs émissions de gaz à effet de serre, et en faisant en sorte qu'elles s'engagent à les réduire dans leur chaîne d'approvisionnement. 

Rejoignez les 30 000 personnes qui demandent à Kellogg's et General Mills d’agir afin d'empêcher le changement climatique d’aggraver  la faim dans le monde

2) Demander aux 10 géants de l’agroalimentaire d'arrêter de jouer en défense ! 

Tony le tigre et le Géant vert ne respectent pas leurs promesses de satisfaction. Leurs propriétaires, Kellogg's et General Mills, s'approvisionnent auprès de producteurs et de fournisseurs qui détruisent les forêts et ravagent les terres, ce qui prive des communautés de toit et de nourriture. Un fournisseur de denrées alimentaires associé à ces entreprises est actuellement en procès en Indonésie pour avoir brûlé des forêts uniquement pour cultiver la terre ; il se pourrait que nous ayons mangé la nourriture qui a été produite à la suite de cette action. José Mourinho doit mobiliser les entreprises pour qu'elles s'assurent que leurs marques arrêtent de commettre des fautes sur le terrain.

3) Tirer les leçons des matchs en extérieur  

Le cas de l'Indonésie est bouleversant. Mais c’est un cas parmi tant d’autres pour Mourinho. S'il se rend au Liberia, il pourrait faire la connaissance d'exploitants agricoles comme Eric Pyne du Comté de Sinoe, dont les terres souffrent des conditions météorologiques imprévisibles et de l'absence de pluie. De plus, les terres d'Eric seront également menacées par un autre fournisseur associé à Kellogg's et General Mills, qui pourrait abattre une grande partie de la forêt locale dont dépend Eric, compliquant alors la subsistance de sa famille et aggravant l'impact du changement climatique.

Kellogg's et General Mills ont le pouvoir de faire mieux. Ils doivent identifier le volume de gaz à effet de serre qu'ils émettent et en publier les résultats. Ils doivent également faire en sorte de ne pas s'approvisionner auprès d'entreprises qui produisent des émissions inutiles et détruisent les moyens de subsistance locaux. Voici quelques informations supplémentaires sur les cas de l'Indonésie et du Liberia.

4) Aider les coéquipiers

Il est possible de faire des progrès : certaines entreprises présentes dans la fiche d'évaluation « La face cachée des marques » d'Oxfam ont établi des partenariats avec le Programme alimentaire mondial dans le but d'améliorer la production alimentaire. Bien qu'ils aient fait de beaux progrès dans certains domaines, ils peuvent en faire davantage afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Toutefois, General Mills et Kellogg's ne semblent tout simplement pas s'intéresser au fait qu'ils se trouvent en bas du classement des géants du secteur alimentaire et des boissons en termes d'émissions. Elles ne disposent pas de plans solides pour être plus durables, ce qui nuit aux exploitants agricoles du monde entier. En changeant d'orientation et en encourageant les autres entreprises à faire de même, elles pourraient contribuer à rendre plus durable l'ensemble de l'industrie alimentaire et des boissons en réduisant les émissions et leur impact sur le problème de la faim dans le monde.

5) Ce qui compte, c'est le but de la victoire 

José Mourinho a pour spécialité de créer la polémique avant, pendant et après les matchs. Il n'y a toutefois pas d'arbitre ici, et le temps presse. En ce moment même, le changement climatique empêche des populations de cultiver de la nourriture au Liberia, et une entreprise associée à Kellogg's et General Mills va rendre les choses encore plus difficiles en abattant davantage d'arbres.

Nous avons besoin d'un maximum de personnes afin d'envoyer un message clair à ces entreprises, leur expliquant qu'il est nécessaire d'arrêter d’alimenter le changement climatique. Ensemble, les supporters d'Oxfam ont obtenu de Coca-Cola et de PepsiCo une tolérance zéro vis-à-vis des accaparements de terres pour les entreprises qui cultivent leurs ingrédients. Si au moins 50 000 personnes envoient un e-mail à Kellogg's et General Mills pour leur demander de revoir leurs pratiques, nous pouvons également les faire réagir. L’union fait la force et c'est pour cette raison que nous avons besoin de vous et de José à nos côtés. 

Rejoignez la campagne – demandez à Kellogg's et General Mills d'arrêter d'alimenter le changement climatique

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Permalink: http://oxf.am/A56