Faites du bruit pour lutter contre le changement climatique

Al Kinley

Publié par Al Kinley

Oxfam Great Britain, Chargé de campagnes numériques
Partagez cette page: 

Rejoignez 24 heures d’action mondiale et envoyez en ligne un son retentissant à Kellogg’s et General Mills !

Vous entendez ça ? Des sympathisant(e)s d’Oxfam ont mené plus d’un demi-million d’actions pour pousser les entreprises à améliorer leurs politiques en matière de terres, d’égalité entre hommes et femmes et de changement climatique. Ça fait plaisir à entendre, n’est-ce pas ? À présent, nous devons reprendre la lutte.

Ce mois-ci, Kellogg’s et General Mills expliqueront à leurs investisseurs à quel point leurs futurs bénéfices seront élevés. Les sympathisant(e)s d’Oxfam ont désormais décidé d’augmenter le volume, car Kellogg’s et General Mills n’ont pas réagi assez vite. Nous faisons du bruit en ligne comme en personne avec des actions coup de poing devant la Bourse de New York et plusieurs bureaux d’entreprises pour demander à Kellogg’s  et General Mills de nourrir les populations et pas le changement climatique.

Rejoignez le mouvement ! Choisissez votre son et appuyez sur les boutons ci-dessous pour envoyer une explosion sonore à General Mills et Kellogg’s. Aidez-nous à amplifier notre message : partagez-le avec vos ami(e)s !

De quoi s’agit-il ?

Depuis le début, La face cachée des marques repose sur des personnes comme vous. À ce jour, vous avez convaincu cinq des plus grandes entreprises agroalimentaires du monde de procéder à d’importants changements de politiques. Nestlé, Mondelez et Mars se sont engagés envers une plus grande égalité entre les hommes et les femmes qui travaillent pour elles et Coca-Cola et Pepsi ont opté pour la tolérance zéro en matière d’accaparement de terres. Par ailleurs, avec votre aide, nous appelons Kellogg’s et General Mills à prendre de nouveaux engagements pour améliorer leurs politiques en matière de changement climatique.

Kellogg’s et General Mills n’ont pas défini d’objectifs de réduction de leurs émissions au long de leurs chaînes d’approvisionnement et ne daignent ni mesurer ni divulguer leurs émissions. Faisons-en sorte que cela change.

Si chacun(e) d’entre nous envoie un son à ces entreprises, leur mur Facebook et leurs fils Twitter seront couverts de messages en provenance du monde entier et les invitant à lutter contre le changement climatique.

Pour entendre le doux chant de la victoire, nous avons besoin de vous. Nous n’y arriverons pas seul(e)s. Nous rejoindrez-vous  ? Tirez la sonnette d’alarme pour indiquer que le temps de la lutte contre le changement climatique est arrivé, envoyez un message aux entreprises concernées et invitez vos ami(e)s à en faire de même.