abri

Depuis janvier 2010, la famille Perard a ouvert sa porte à famille et amis. Photo: Ami Vitale/Oxfam

Blog: Une famille et 17 personnes sous son toit : les haïtiens luttent encore des mois après le séisme

Dans la petite ville de Saint Michel, la famille Perard a ouvert sa porte à de nombreux proches et amis qui ont fui la capitale après le ravage du séisme.

Jenny, sept ans et Sarah, huit ans, serrées l’une contre l’autre et les jambes qui pendent d’un grand fauteuil jaune, ont le visage triste. Elles portent le même ruban rouge dans les cheveux et pourraient passer pour deux soeurs. Le lien qui les unit n'est pas celui du sang. Elles partagent la même peine, celle d’avoir perdu leur mère dans le séisme qui a frappé Haïti et entraîné la mort de 230 000 personnes.

Vanessa montre sa carte d'identité Oxfam dans les bureaux de Port au Prince. Crédit: Jane Beesley/Oxfam

Blog: Travailler pour Oxfam en Haïti: une contribution petite mais importante – et un peu risquée

Travailler avec Oxfam m’a beaucoup aidée et de plusieurs manières. Pour commencer, après avoir été traumatisée par ce tragique tremblement de terre, j’avais besoin de faire quelque chose de productif pour penser à autre chose.

Subscribe to RSS - abri