Burkina Faso

Photo: Pablo Tosco/Oxfam

Blog: Burkina Faso : De la soumission à la révolte pour un avenir meilleur pour le peuple

L’insurrection populaire qu’a connu le Burkina Faso constitue une avancée notable pour le pays et d’aucuns disent déjà que plus rien ne sera comme avant.

Anna Lawan Gana reçoit le premier prix du concours Génération sans faim.

Blog: Génération sans faim : l'image d'une « Afrique rayonnante »

Il y a une dizaine de jours, nous vous présentions la liste des lauréats du concours vidéo « Génération sans faim », dont le premier prix a été remis à Anna Lawan Gana, pour sa vidéo intitulée « Les solutions sont dans les mains des dirigeants » lors d'une cérémonie organisée en marge du Fespaco, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Cette jeune lauréate franco-nigérienne nous a envoyé un message pour raconter sa participation à cet événement et expliquer sa démarche. 

El conflicto de los refugiados de Malí: es hora de intensificar la ayuda humanitaria

Blog: El conflicto de los refugiados de Malí: es hora de intensificar la ayuda humanitaria

Caroline Baudot, asesora de políticas humanitarias, describe sus experiencias trabajando con Oxfam en campos de Mauritania, Burkina Faso y Níger que acogen a refugiados que huyen del conflicto de Malí.

Image du lancement de la campagne CULTIVONS au Burkina Faso. Credit : Oxfam

Blog: Semaine #CULTIVONS - 4e jour : le choc des images

Pour faire le récit détaillé des multiples événements qui ont lieu à travers le monde, à l’occasion de la semaine CULTIVONS, nous nous heurtons rapidement à un obstacle : la langue. Heureusement, les images sont là pour nous faire vivre ces moments. Ces derniers jours, nous avons réuni un grand nombre de photos qui illustrent à quel point le travail d’Oxfam peut être extraordinaire. En voici quelques-unes, parmi celles qui m’ont marqué (pour voir les diaporamas au grand format, cliquez sur les liens et vignettes ci-dessous) :

Des élèves du camp de réfugiés de Damba, au Burkina Faso. Photo: Yaye Fatou Marone/ Oxfam

Blog: Dans un camp de réfugiés au Burkina Faso (3) : « quel avenir pour nos études ? »

Le conflit au nord du Mali a poussé plusieurs milliers de réfugiés vers les pays voisins. Du 21 au 23 août, Yaye Fatou Marone, chargée d'information et communication pour Oxfam en Afrique de l'Ouest, s'est rendue dans plusieurs camps de réfugiés maliens au Burkina Faso, afin de mieux connaître leur situation et de défendre au mieux leurs intérêts. Elle relate ses rencontres avec des femmes, des enfants et des hommes contraints du jour au lendemain de tout quitter - maison, travail, école - en quête d'un minimum de sécurité.

Alumnos y alumnas de un campo de refugiados de Damba, en Burkina Faso. Foto: Yaye Fatou Marone/ Oxfam

Blog: Dentro de un campo de refugiados en Burkina Faso (3): "¿Qué será de nuestros estudios?"

El conflicto en el norte de Malí ha empujado a miles de personas a refugiarse en los países vecinos. Desde 21 al 23 de agosto Yaye Fatou Marone, responsable de la información y la comunicación para Oxfam en África Occidental, visitó varios campamentos de refugiados de Malí en Burkina Faso, para entender mejor su situación y para representar mejor sus intereses. Ella relata sus encuentros con mujeres, niños, niñas y hombres obligados a dejarlo todo  - casa, trabajo, escuela - en busca de un mínimo de seguridad. Tercera y última parte de una serie de tres artículos.

Izoma, refugiado maliniense en el campo de Damba, Burkina Faso. Foto : Yaye Fatou Marone/Oxfam

Blog: Dentro de un campo de refugiados en Burkina Faso (2) : “No quería partir, pero esta vez no hubo más opción”

El conflicto en el norte de Malí ha empujado a miles de personas a refugiarse en los países vecinos. Desde 21 al 23 de agosto Yaye Fatou Marone, responsable de la información y la comunicación para Oxfam en África Occidental, visitó varios campamentos de refugiados de Malí en Burkina Faso, para entender mejor su situación y para representar mejor sus intereses. Ella relata sus encuentros con mujeres, niños, niñas y hombres obligados a dejarlo todo  - casa, trabajo, escuela - en busca de un mínimo de seguridad. Segunda parte de una serie de tres artículos. 

Izoma, réfugié malien, camp de Damba, Burkina Faso. Photo : Yaye Fatou Marone/Oxfam

Blog: Dans un camp de réfugiés au Burkina Faso (2) : « Je ne voulais pas partir, mais cette fois, j’étais obligé »

Le conflit au nord du Mali a poussé plusieurs milliers de réfugiés vers les pays voisins. Du 21 au 23 août, Yaye Fatou Marone, chargée d'information et communication pour Oxfam en Afrique de l'Ouest, s'est rendue dans plusieurs camps de réfugiés maliens au Burkina Faso, afin de mieux connaître leur situation et de défendre au mieux leurs intérêts. Elle relate ses rencontres avec des femmes, des enfants et des hommes contraints du jour au lendemain de tout quitter - maison, travail, école - en quête d'un minimum de sécurité. Second volet d'une série de trois articles.

Blog: Dentro de un campo de refugiados en Burkina Faso (1): “La única cosa que importa es estar un lugar seguro”

El conflicto en el norte de Malí ha empujado a miles de personas a refugiarse en los países vecinos. Desde 21 al 23 de agosto Yaye Fatou Marone, responsable de la información y la comunicación para Oxfam en África Occidental, visitó varios campamentos de refugiados de Malí en Burkina Faso, para entender mejor su situación y para representar mejor sus intereses. Ella relata sus encuentros con mujeres, niños, niñas y hombres obligados a dejarlo todo  - casa, trabajo, escuela - en busca de un mínimo de seguridad. Primera parte de una serie de tres artículos. 

Camp de réfugiés maliens de Mentao, Burkina Faso, août 2012. Photo : Yaye Fatou Marone/Oxfam

Blog: Dans un camp de réfugiés au Burkina Faso (1) : « la seule chose qui importe, c’est être en sécurité »

Le conflit au nord du Mali a poussé plusieurs milliers de réfugiés vers les pays voisins. Du 21 au 23 août, Yaye Fatou Marone, chargée d'information et communication pour Oxfam en Afrique de l'Ouest, s'est rendue dans plusieurs camps de réfugiés maliens au Burkina Faso, afin de mieux connaître leur situation et de défendre au mieux leurs intérêts. Elle relate ses rencontres avec des femmes, des enfants et des hommes contraints du jour au lendemain de tout quitter - maison, travail, école - en quête d'un minimum de sécurité.

Pages

Subscribe to RSS - Burkina Faso