camp

Photo : Un garçon se lave les mains, dans le camp de réfugiés congolais de Kigeme, au Rwanda

Blog: Rwanda : de l’eau potable pour des milliers de réfugiés congolais

Le Rwanda est célèbre pour ses mille collines, mais en arrivant à Kigeme je n’imaginais pas vraiment ce que cela pouvait représenter pour un camp de réfugiés accueillant plus de 14 000 personnes. Le moins que l’on puisse dire est que ce camp est impressionnant : des milliers d’abris s’étalent en rangs bien ordonnés sur les flancs de deux collines, dont l’une est si escarpée que seuls les trois quarts peuvent être occupés.

Izoma, réfugié malien, camp de Damba, Burkina Faso. Photo : Yaye Fatou Marone/Oxfam

Blog: Dans un camp de réfugiés au Burkina Faso (2) : « Je ne voulais pas partir, mais cette fois, j’étais obligé »

Le conflit au nord du Mali a poussé plusieurs milliers de réfugiés vers les pays voisins. Du 21 au 23 août, Yaye Fatou Marone, chargée d'information et communication pour Oxfam en Afrique de l'Ouest, s'est rendue dans plusieurs camps de réfugiés maliens au Burkina Faso, afin de mieux connaître leur situation et de défendre au mieux leurs intérêts. Elle relate ses rencontres avec des femmes, des enfants et des hommes contraints du jour au lendemain de tout quitter - maison, travail, école - en quête d'un minimum de sécurité. Second volet d'une série de trois articles.

Blog: Dentro de un campo de refugiados en Burkina Faso (1): “La única cosa que importa es estar un lugar seguro”

El conflicto en el norte de Malí ha empujado a miles de personas a refugiarse en los países vecinos. Desde 21 al 23 de agosto Yaye Fatou Marone, responsable de la información y la comunicación para Oxfam en África Occidental, visitó varios campamentos de refugiados de Malí en Burkina Faso, para entender mejor su situación y para representar mejor sus intereses. Ella relata sus encuentros con mujeres, niños, niñas y hombres obligados a dejarlo todo  - casa, trabajo, escuela - en busca de un mínimo de seguridad. Primera parte de una serie de tres artículos. 

Camp de réfugiés maliens de Mentao, Burkina Faso, août 2012. Photo : Yaye Fatou Marone/Oxfam

Blog: Dans un camp de réfugiés au Burkina Faso (1) : « la seule chose qui importe, c’est être en sécurité »

Le conflit au nord du Mali a poussé plusieurs milliers de réfugiés vers les pays voisins. Du 21 au 23 août, Yaye Fatou Marone, chargée d'information et communication pour Oxfam en Afrique de l'Ouest, s'est rendue dans plusieurs camps de réfugiés maliens au Burkina Faso, afin de mieux connaître leur situation et de défendre au mieux leurs intérêts. Elle relate ses rencontres avec des femmes, des enfants et des hommes contraints du jour au lendemain de tout quitter - maison, travail, école - en quête d'un minimum de sécurité.

Des milliers de personnes cherchent un abri au camp de Kibati, près de Goma, en RDC. Photo : Marie Cacace/Oxfam

Blog: République démocratique du Congo : l’histoire de Fatou, à la recherche de sécurité

Une vague de violence dans l’est de la République démocratique du Congo a contraint des dizaines de milliers de personnes à fuir. Beaucoup, comme Fatou, se sont réfugiées au camp de Kibati, près de Goma.

Subscribe to RSS - camp