mortalité maternelle

Après avoir perdu leur fille de complications à l'accouchement, Alieu Conteh et Muso Conteh s'occupent de leur petite-fille. Photo: Aubrey Wade/Oxfam

Blog: Ma visite du bureau d’Oxfam de Freetown en Sierra Leone

Durant mon séjour à Freetown, les pluies torrentielles qui se sont abattues ont été les pires que je n’ai jamais connues.  Même à Panama où j’ai grandi, les averses en pleine saison des pluies ne se comparaient pas à celles-ci.

Et pourtant, bien qu’il y ait de l’eau absolument partout, je ne peux m’empêcher d’être surprise par le fait que la population manque cruellement d’eau potable et salubre, pour ses besoins ménagers, ou de sanitaires.

 Centre communautaire de santé George Brook, Freetown, Sierra Leone

Blog: Sierra Leone: la gratuité des soins dans les centres de santé communautaires

Après ma visite de la plus grande maternité de Freetown, j’ai aujourd’hui l’opportunité de visiter des centres de santé communautaires des quartiers vulnérables de la capitale.  Ces centres jouent un rôle primordial dans la délivrance des soins gratuits aux femmes et aux enfants, promis par le gouvernement le 27 avril.

Une salle d'attente pleine dans un centre médical.

Blog: Sierra Leone : Gratuité des soins de santé pour les femmes et les enfants

.rightimg { float:right; margin:0 0 1em 1em; }

Je reviens d’un voyage à Freetown, capitale de Sierra Leone où le gouvernement a lancé une initiative le 27 avril pour offrir des soins de santé gratuits aux femmes enceintes et aux enfants. Le programme abolit les frais aux hôpitaux publics et cliniques à travers le pays, pour un ensemble de services de base donnés aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les enfants de moins de cinq ans. Je voulais en savoir plus.

Petites filles afghanes dans le village de Khorakoh. Crédit:Asmaa Waguih/Reuters courtesy www.alertnet.org

Blog: Mon voyage en Afghanistan - 3e jour

Zahra Akkerhuys, notre correspondante a passé une semaine en Afghanistan rurale à rendre visite aux équipes d’Oxfam qui luttent en première ligne contre la pauvreté.

Ces Afghanes achètent des burqas au bazar de la ville de Mazar, pour environ six dollars US chacun. Credit: Travis Beard/ Argus

Blog: Mon voyage en Afghanistan - 2e jour

Zahra Akkerhuys, notre correspondante a passe une semaine en Afghanistan rurale a rendre visite aux equipes d'Oxfam qui luttent en premiere ligne contre la pauvrete.

Mardi

Un vieillard achète du pain naan d’un petit garçon dans la rue, au bazar de Faizabad. Crédit: Alixandra Fazzina/Oxfam.

Blog: Mon voyage en Afghanistan - 1er jour

Zahra Akkerhuys, notre correspondante a passé une semaine en Afghanistan rurale à rendre visite aux équipes d’Oxfam qui luttent en première ligne contre la pauvreté.

Sierra Leone: Alieu Conteh (60 ans) élève sa petite-fille Latifa depuis le décès de sa mère après sa naissance. "J'ai élevé mes 6 enfants, maintenant Latifa est la septième. Les enfants apportent joie et bonheur à un foyer". Crédit: Aubrey Wade/Oxfam

Blog: Chers membres du G8, voici comment lutter contre la mortalité maternelle

Commençons par une bonne nouvelle : le Canada, qui accueille le prochain G8 fin juin, propose de s’attaquer en priorité à la mortalité maternelle. Chaque jour dans le monde, un millier de femmes meurent en couches ou juste après l’accouchement. L’Afrique sub-saharienne affiche des risques de mortalité maternelle inacceptables.

Grâce à l'aide d'Oxfam, les femmes de Karamoja, Ouganda, plantent des arbres pour leur avenir. Photo: Caroline Gluck/Oxfam

Blog: Journée internationale des femmes 2010: Défendre les femmes autour du monde

Lorsqu’on travaille pour Oxfam, à chercher des solutions à la pauvreté et bien d’autres injustices sociales, il est facile d’être dépassé par les événements. En effet, au niveau de nos aspirations, nous n’hésitons pas à mettre la barre très haut

Blog: Pourquoi je continuerai à me battre pour la gratuité des soins de santé

Je sais qu’avoir des enfants est quelque chose de naturel et de merveilleux pour une femme, mais la vue de 100 femmes enceintes entassées dans un petit espace suffit tout de même à déclencher en moi un léger sentiment de malaise !

Pregnant G8 leaders take a pre-natal yoga class

Blog: Les dirigeants du G8, enceinte et 'enceints', pratiquent leur yoga pré-natal

Chaque minute, une femme meurt en donnant la vie. Chaque jour, 75 millions d’enfants en âge d’être scolarisé n’ont pas accès à l’éducation. Si les dirigeants du G8 étaient « enceints », ils se sentiraient plus concernés par la vie de ces mères. Si leurs enfants se retrouvaient devant des portes d’écoles fermées, ils en feraient certainement plus pour l’accès à l’éducation. Si leurs enfants n’avaient ni docteurs, ni professeurs, ni eau potable, ils en feraient plus pour éradiquer la pauvreté.

Subscribe to RSS - mortalité maternelle