peuple autochtone

Maïs, en Bolivie

Blog: Jour 6: L’avenir de l’agriculture c’est l’avenir de la terre-mère

C’est si ironique que nous, peuples autochtones qui ayons introduit tant d’aliments dans le monde, manquons de moyens pour échapper à la pauvreté et à la malnutrition. Avoir le control sur notre production, notamment sur quoi, comment et quand produire, ainsi que le control de la distribution, nous permettra de construire des moyens de subsistance durables. C’est ce que nous appelons la souveraineté alimentaire.

Les restes des maisons démolies se trouvent dans la plupart des villages non reconnus dans le désert du Néguev. Crédit: Catherine Weibel/Oxfam

Blog: Squatters sur leurs propres terres : les tribus bédouines du Néguev

Une situation précaire

A Jérusalem, la plupart des boutiques de souvenir vendent des cartes représentant des chameaux traversant le désert du Néguev, qui constitue la plus grande partie du sud d’Israël. Ces cartes montrent rarement les Bédouins qui ont parcouru ce désert pendant des siècles le long de chameaux. Nombre d’entre eux vivent aujourd’hui dans une situation précaire, 60 ans après avoir été déplacés de leurs terres à la suite de la création de l’Etat d’Israël, et même au cours des décennies suivantes.

Subscribe to RSS - peuple autochtone