Soudan du Sud

1,5 million de personnes ont été déplacées par ce conflit.

Blog: Soudan du Sud : derrière les barbelés, un abri précaire et des conditions effroyables

Ce mercredi marque le troisième anniversaire de l’indépendance du Soudan du Sud. Mais au cours des sept derniers mois, l’enthousiasme et l’espoir qui unissaient le peuple sud-soudanais en 2011 ont laissé place aux violences qui ont contraint 1,5 million de personnes à fuir de chez elles, dont beaucoup doivent à présent vivre dans des conditions effroyables, derrière les barbelés et dans l’eau stagnante

Manyangson Ngong, le capitaine de l’équipe Lucky Start du camp d’Ayilo. Photo : Oxfam

Blog: Comment des réfugiés sud-soudanais font du foot un instrument de paix, au-delà des clivages

Tandis que la Coupe du monde bat son plein au Brésil, une compétition d’un autre genre a lieu dans le nord de l’Ouganda. Dans les districts d’Arua et d’Adjumani, de jeunes réfugiés sud-soudanais ont formé des équipes de football afin de jouer pour la paix.

« Jamais je ne me serais attendu à en arriver là. Bor, l’école et mes amis me manquent », témoigne Manyangson Ngong, le capitaine de l’équipe Lucky Start du camp d’Ayilo. Le conflit qui a poussé tant de personnes à fuir pour sauver leur vie a aussi coupé court à ses études, à Bor.

Camp de déplacés de Mingkaman, Soudan du Sud. Photo : Pablo Tosco/Oxfam

Blog: Conflits en Afrique : pas question de jouer les prolongations

Des millions d’Africaines et d’Africains, parmi les 3,2 milliards de spectateurs à travers le monde, suivent la Coupe du monde qui réunit actuellement les plus grandes stars du foot. Dans toute l’Afrique, des enfants passionnés du ballon rond rêvent ainsi de gloire, scotchés à leur écran de télévision.

Point d'eau à Simbili, district Arua, Ouganda. Photo : Petterik Wiggers/Panos Pictures London UK

Blog: Ils représentent le meilleur espoir de paix pour le Soudan du Sud : rencontre avec de jeunes réfugiés en Ouganda

Un garçon grand et maigre, portant un short déchiré et des sandales en plastique noir avec des petits cœurs roses, sort d’une hutte au toit de chaume et se dirige vers moi. Dans un anglais parfait, Jacob m’explique comment il en est arrivé à vivre dans ce camp de réfugiés, l’un des nombreux camps qui grignotent la forêt dans plusieurs districts ougandais limitrophes du Soudan du Sud. Dix-huit mois plus tôt, il faisait encore partie des quelques privilégiés sud-soudanais à étudier dans un lycée de Kampala, la capitale de l’Ouganda.

Femmes au camp pour déplacés de Mingkaman, Soudan du Sud. Photo: Pablo Tosco/Oxfam

Blog: Soudan du Sud : la lutte des femmes pour survivre dans une guerre d’hommes

Mary est Dinka, et Knyah est Nuer – les deux ethnies qui s’affrontent dans une lutte pour le pouvoir au Soudan du Sud. À première vue, rien ne les unit. Pourtant, elles ont beaucoup en commun. Ce sont deux femmes qui se battent seules pour s’en sortir dans une guerre menée par les hommes.

Blog: Insécurité alimentaire, urgence, famine... Une infographie pour comprendre la réalité derrière ces termes

Si vous vous êtes déjà demandé ce que le terme « insécurité alimentaire » signifie concrètement, voici une infographie qui répondra à vos interrogations.

Oxfam’s Uganda Country Director Peter Kamalingin shares a light moment with Deng Bol.

Blog: Une leçon de Deng Bol, réfugié sud-soudanais

À mon arrivée à Arua et à Adjumani, la semaine dernière, j’ai reçu un choc.

La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences

Blog: La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences

Trois ans à peine après avoir vu le jour, le plus jeune pays au monde, le Soudan du Sud, commençait seulement à connaître la paix. Mais voici qu’il retombe dans les affres de la violence. Depuis que les combats ont éclaté à Juba, la capitale, le 15 décembre, près de 10 000 personnes ont été tuées et 400 000 autres ont dû fuir.

Rena Christo, 33 and her son Justin, 9 months. Photo: Oxfam

Blog: Voix d’Afrique : l'Union africaine a cinquante ans

Je viens de passer trois jours dans la capitale de l’Afrique, Addis-Abeba, où se trouve le siège de l’Union africaine. Dans le débordement d’activité en marge du sommet de l’UA, j’ai pu m’aménager un espace où parler à différentes personnes du travail d’Oxfam. Ces trois jours ont été couronnés par un événement intitulé 50 Voices, 50 Places (« 50 voix, 50 horizons ») et organisé par l’équipe Droits en situation de crise d’Oxfam.

L'acteur Djimon Hounsou lors d'une visite au Sud Soudan avec Oxfam.

Blog: Djimon Hounsou constate de ses propres yeux l’urgence de se doter d’un traité sur le commerce des armes

Début mars, l’ambassadeur d’Oxfam et acteur Djimon Hounsou s’est rendu dans un campement d’éleveurs au Sud Soudan, où de nombreuses communautés souffrent des conséquences d’un afflux incontrôlé d’armes et de munition. 

Subscribe to RSS - Soudan du Sud