Les illusions ne sauveront pas de vies

Au moment où notre équipe est prête à quitter son nouveau et chaleureux chez soi à Huntsville, et où les dirigeants du G8 rentrent  en ville, nous avons entendu courir la rumeur qu’une annonce officielle sur le financement de la santé maternelle aurait été faite (ce qui est étrange puisque les rencontres n’ont pas encore commencées…). Ce qui semble être un message positif en surface pourrait cependant mener au désastre pour des millions de personnes pauvres.

Pourquoi? Les dirigeants du monde sont en train de balayer sous le tapis leurs anciennes promesses de fournir 50 milliards de dollars supplémentaires en aide et recyclent l’argent préalablement promis dans cette nouvelle initiative. Cela pourrait signifier que les personnes pauvres, déjà touchées par les changements climatiques et la crise financière, devront choisir entre mettre leurs enfants à l’école ou payer pour des soins de santé maternelle. Plusieurs personnes sont outragées et dénoncent cette injustice.

Dorothy Ngoma, Directrice générale de l’Organisation nationale des infirmières et sages-femmes du Malawi, dit:

« En tant que sage-femme, je crois qu’il est crucial d’investir dans la santé des mères, mais je connais aussi l’importance d’avoir de la nourriture sur la table et de l’eau potable à boire. Personne ne devrait être forcé de choisir entre les deux. Les nouvelles promesses ne feront pas tant de bien si les anciennes sont ignorées. »

« La comptabilité créative »- un jeu mortel pour les personnes pauvres

Il semble que tout juste après que les dirigeants politiques soient élus (voir les « petits nouveaux » du G20 comme David Cameron, Naoto Kan, Julia Gillard), la mémoire de leurs engagements passés s’efface et ils sont remplacés par de nouvelles et étincelantes promesses.   Quand on en revient aux “vieilles promesses”, le verdict est clair : les dirigeants mondiaux doivent encore verser 20 milliards de dollars. Oups. Cela semble beaucoup? L’introduction de la taxe Robin des bois  (aussi connue sous le nom de Taxe sur les transactions financières) pourrait générer 650 milliards de dollars par année.

Agissez

Diaporama complet: Les membres du G8 sont perdus: Les grosses têtes d'Oxfam au G8 à Hunstville, Canada

Les derniers blogs, vidéos, photos et tweets d'Oxfam au curs des sommets G8/G20

Comparte esta página: