Un chaleureux "Buenos días" de l'équipe d'Oxfam depuis le sommet de Cancún sur le climat

Bonjour. C'est Richard d'Oxfam qui vous écrit. Au cours des trois prochaines semaines, j'écrirai régulièrement sur ce blog. Dans quelques jours à peine, je serai en route pour le sommet des Nations unies à Cancun. L'événement auquel je vais assister est une rencontre internationale qui n'a lieu qu'une fois par an et où les représentants des gouvernements du monde entier se réunissent pour évaluer les progrès réalisés sur la gestion des problèmes liés au changement climatique.

Et l'entreprise est colossale. Vous vous souvenez peut-être même du sommet de l'année dernière, celui de Copenhague. La couverture médiatique autour du sommet était massive. Les attentes autour de ce sommet étaient immenses et le monde entier était rivé sur les dirigeants de plus d'une centaine de pays qui, à l'autre bout du monde se réunissaient... et qui ont échoué.

Oui, Copenhague n'a pas été à la hauteur des attentes. Mais aujourd'hui, douze mois plus tard, si tant est que le jeu des accusations réciproques et des renvois de balles est terminé, la nécessité d'agir reste une urgence. Et cette année, les opportunités de progrès sont réelles. C'est pourquoi, au cours des semaines à venir, je serai sur le terrain pour expliquer comment Oxfam et nos partenaires s'efforcent de faire avancer les négociations...

Mais tout d'abord, je tiens à vous présenter quelques-uns de mes collègues. Vous trouverez ci-dessous les présentations des autres membres de l'équipe qui seront également présents à Cancún.  Tim Gore, conseiller en politiques"Moi c'est Tim, de l'équipe politiques et actions de plaidoyer d'Oxfam. Dès la semaine prochaine je serai au cœur des négociations. Je rencontrerai les gouvernements et leurs conseillers et je travaillerai à la mise en place d'un traité international qui soutient les populations les plus pauvres dans leur lutte contre les effets dévastateurs du changement climatique."" Magali Rubino, chargée de médias"Moi c'est Magali. Je fais partie de l'équipe presse d'Oxfam. Sur le sommet des Nations Unies, je travaillerai avec les journalistes et reporters des principales agences et publications, afin de m'assurer que les demandes d'Oxfam soient entendues dans le monde entier." Ziaul Hoque Mukta, équipe actions de plaidoyer"Mon travail consistera à soutenir directement les pays en développement en communiquant sur la manière dont le changement climatique aggrave la pauvreté. Souvent, les pays pauvres n'ont pas assez de moyens pour envoyer autant de représentants que les pays développés sur des rencontres de ce type. C'est pourquoi je serai présent pour appuyer leur cause." Dolores Rojas, militante"Les positions d'Oxfam sont prises très au sérieux par les Nations unies grâce à toutes ces personnes qui nous soutiennent, qui se déplacent lors des manifestations, qui répondent aux actions par courriel ou qui rencontrent les hommes politiques en personne pour exprimer leurs inquiétudes sur le changement climatique. Lors du sommet de Cancun sur le climat, je veillerai à ce que leurs voix soient entendues."

 

En savoir plus sur le changement climatique

Comparte esta página: