1 milliard de dollars?! Toronto est prête pour les sommets du G8/G20

Je suis arrivée à Toronto (Canada) pour coordonner le travail de mobilisation d’Oxfam en prévision des sommets du G8/G20 qui se tiendront du 25 au 27 juin prochains. Nous avons planifié plusieurs actions alors restez à l’affût !

Les membres du G8 se rencontrent tout d’abord pour une journée à Muskoka. Ensuite, le G20 se réunit au centre-ville de Toronto pour une autre journée et demie. Le G8 doit discuter d’un large éventail de thématiques telles que la santé maternelle, la sécurité, le terrorisme, etc. Le G20 se concentrera sur les finances et la reprise économique globale.

Les activistes et militants arrivent de tous les coins de la planète pour s’assurer que leurs voix seront entendues. Alors, pourquoi devriez-VOUS vous intéresser à une autre réunion d’hommes puissants en habit ?

  1. Des promesses, encore des promesses, toujours des promesses. Les pays riches ont fait des promesses dans le passé et ces promesses doivent être tenues. Ils ont promis de l’aide (0,7 % du RNB) ; ils ont promis de l’argent pour lutter contre la faim ; ils ont promis d’investir dans la santé maternelle et infantile ; ils ont promis de l’argent pour le climat. Nous sommes ici pour dévoiler ce qui se passe réellement derrière les portes closes et pour faire en sorte que votre voix soit entendue.
  2. Les changements climatiques – à l’agenda ? Il s’agit de la première occasion majeure qui se présente aux dirigeants du monde pour discuter des changements climatiques depuis Copenhague en décembre dernier, où ils n’ont pas réussi à conclure un accord juste, ambitieux et contraignant dont le monde a urgemment besoin pour lutter contre les changements climatiques. Malgrè l'énorme pression à laquelle il fait face, le premier ministre canadien et hôte des Sommets Stephen Harper minimise actuellement l'importance de la question du changement climatique qu’il considère comme un enjeu secondaire. Nous ne sommes pas d'accord. Les changements climatiques menacent des millions de personnes parmi les plus pauvres du monde maintenant et ils doivent être une priorité au centre de toute discussion politique. Une solution clé au casse-tête causé par les changements climatiques est de s’assurer que l’argent commence à être distribué maintenant à ceux qui en ont le plus besoin.
  3. 1 milliard de dollars, ça représente quoi exactement ? Le contexte canadien soulève d’intéressantes questions quand à la façon dont l’argent est ou devrait être dépensé. Le Canada dépensera plus d’un milliard de dollars pour assurer la sécurité pendant trois jours lors des Sommets (l’an dernier, le sommet du G20 à Londres n’a coûté que 30 millions). 1 milliard, c’est aussi ce qu’Oxfam estime être la juste part du Canada au fonds supplémentaire de 30 milliards de dollars sur trois ans qui servira à aider les pays en développement à mettre rapidement en place des initiatives pour faire face aux changements climatiques. De plus, le Canada dépense environ 2 milliards de dollars chaque année pour subventionner l’industrie des carburants fossiles. Est-ce que cela est sensé pour vous ?
  4. Attendez, pourquoi ne pas investir dans le futur ? Le Canada est fermement opposé à l’introduction de la taxe Robin des bois (taxe sur les transactions financières - TTF). Cette minuscule taxe sur les transactions financières permettrait de recueillir des centaines de milliards de dollars (veuillez comparer avec les chiffres mentionnés précédemment). Nous croyons que cet argent devrait server à financer la lutte contre la pauvreté ici et à l’étranger de même qu’à combattre les changements climatiques. Vous êtes d'accord ? Signez la pétition.

Agissez

Rejoignez le mouvement mondial des personnes qui réclament le droit à la santé et à l'éducation pour tous

Partagez cette page: