Ne laissons pas le G8 encore faillir à ses promesses de lutte contre la pauvreté

Il y a 5 ans, Oxfam participait à l’une des mobilisations les plus importantes pour la lutte contre la pauvreté, l’Appel Mondial à l’Action contre la Pauvreté. Les revendications de ce mouvement, ambitieuses mais réalistes, portaient sur la tenue des promesses d’aide publique au développement, la lutte contre l’inégalité des échanges commerciaux entre Nord et Sud et l’annulation des dettes des pays pauvres. Ce mouvement demandait explicitement aux membres du G8 de rentrer eux-mêmes dans l’histoire en mettant en place les systèmes nécessaires pour éradiquer la pauvreté.

A l’époque, nous avions demandé aux pays donateurs de :

  • Augmenter l’aide aux pays pauvres d’au moins 50 milliards de dollars
  • Mettre en place un calendrier contraignant pour atteindre l’objectif de financement de l’aide de 0,7% du revenu national brut
  • Attribuer l’aide uniquement à la lutte contre la pauvreté.

Toutes ces demandes n’ont pas été exaucées mais nous avions obtenu que le G8 fasse une promesse historique d’augmenter de 50 milliards de dollars l’aide d’ici 2010, dont la moitié pour l’Afrique. Les membres du G8 avaient aussi promis qu’ils annuleraient la dette des pays les plus pauvres, une première étape incontournable dans la lutte contre la pauvreté. Tout ceci a été obtenu grâce à une mobilisation sans précédent de millions de personne à travers le monde.

L'aide transforme la vie

Toutes ces promesses arrivent à échéance cette année, en 2010, et les nouvelles ne sont encourageantes ; Le G8 n’a pas tenu ses engagements.

Même si certaines annulations de dette et une légère augmentation de l’aide ont eu des effets positifs pour les populations les plus pauvres, environ 40% des promesses d’augmentation d’aide n’ont pas été concrétisée. Cela signifie qu’il manque 20 milliards de dollars par rapport aux promesses faites par le G8 – un montant suffisant pour que tous les enfants puissent aller à l’école ou pour sauver des millions d’autres du paludisme.

Le plus scandaleux est que seulement 11 milliards de dollars sur les 25 promis à l’Afrique ont vraiment été donné à ce continent.C’est le continent le plus pauvre de la planète et là encore le G8 n’a même pas pu faire plus pour ce continent que pour le reste du monde. Alors que les populations du Niger font encore face à une grave crise alimentaire, ce manquement du G8 peut coûter des vies.

Débloquez les 20 milliards de dollars qui manquent

La France, l’Allemagne, l’Italie et le Japon ont tous échoué dans leur soutien financier aux populations les plus pauvres. L’Italie est le pire de tous. Le Canada a diminué son aide mais il reste proche de son objectif. Le Royaume-Uni, qui avait pris un engagement ambitieux, a presque atteint son objectif pour 2010 et a promis d’atteindre le chiffre cible de 0,7% du revenu national brut d’ici 2013 – une promesse faite par tous les pays riches il y a 40 ans. Les Etats-Unis ont atteint leur objectif mais seulement parce qu’ils partaient de tellement loin.

En cette année 2010, les membres du G8 doivent rendre des comptes, et les millions d’entre nous qui ont eu tant d’espoir à Gleneagles sont toujours là pour leur demander de tenir leurs promesses auprès des populations les plus pauvres.

Pour s’assurer que ces promesses ne seront définitivement pas oubliées, les dirigeants mondiaux du G8 se réunissant à Muskoka devront réaffirmer leurs engagements de Gleneagles dans un communiqué officiel et admettre leur déception d’avoir échoué à les tenir cette année. Dans le pire des cas, le communiqué ne fera que manipuler les chiffres pour revoir à la baisse cette promesse de 50 milliards du fait de la crise économique dans les pays riches.

Les membres du G8 doivent démontrer au minimum de la même volonté politique et des mêmes capacités à changer les choses qu’à Gleneagles en 2005. Ces dirigeants mondiaux doivent se remettre en ordre de bataille pour lutter contre la pauvreté en instaurant un plan d’urgence pour débloquer les 20 milliards de dollars manquant d’ici 2012.

En savoir plus

Les derniers blogs, vidéos, photos et tweets de la campagne G8/G20 d'Oxfam

Nos demandes pour le sommet G8/G20 au Canada

Partagez cette page: