Live blog : CULTIVONS à travers le monde

16:30 GMT

Union européeenne (Bruxelles)

Déjeuner de travail européen pour nourrir neuf milliards de personnes

L’équipe européenne d’Oxfam International à Bruxelles a également participé au déjeuner de travail des dirigeants européens devant le Parlement européen, organisé par Oxfam Belgique (voir 12:45 GMT).

Des copies de la note d'information sur la campagne CULTIVONS en Union européenne, intitulée « Éviter la prochaine crise alimentaire mondiale », ont été distribuées. Elle expose les démarches à entreprendre par l’UE pour assurer la sécurité alimentaire dans le monde.

Nous avons diffusé un article d’opinion signé Jean Ziegler (ancien rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation) sur un important média européen. L’agence de presse internationale Reuters a couvert la campagne CULTIVONS du point de vue européen dans l’article titrant « L’UE accusée de traîner les pieds sur la sécurité alimentaire mondiale »

À l’occasion du lancement de la campagne CULTIVONS, le bureau européen a lancé un blog et twitte désormais sous @OxfamEU.Contact : Angela Corbalan à angela.corbalan@oxfaminternational.org ou au + 32 473 56 22 60 Twitter : @AngelaCorbalan

 

15:00 GMT

Canada

Carottes, petits pois et épis de maïs géants

C’est en compagnie de petits pois, épis de maïs et carottes géants que la campagne CULTIVONS a été lancée au Canada. Arborant des étiquettes portant des mentions du type « Tu n’as pas les moyens », « Produit par des femmes », « Un droit, pas un luxe », les légumes ont dansé, posé et bavardé de part et d’autre du pays.

À Toronto, la capitale, une sculpture vivante de 9 mètres du mot GROW (nom anglais de la campagne) a fait sensation. Pour Taryn Diamond, intervenante campus et jeunesse : « La structure GROW était sensationnelle. Elle était incroyablement captivante et les gens n’arrêtaient pas de prendre des photos… Pour moi, c’est une indication que le public canadien réagira bien à la campagne ». En ligne et hors ligne, les journalistes ont assisté à un point de presse exclusif sur la campagne, sur le thème d’un banquet de la faim.

La couverture médiatique a été exceptionnelle. Le lancement a remporté un succès phénoménal au Canada. Toronto et St. John’s ont déjà tout rangé mais d’autres événements sont en préparation à l’ouest du Canada, à Sasktaoon et Vancouver. Revenez sur le blog pour en savoir plus.

 

Pour plus d'informations sur la campagne CULTIVONS / GROW, rendez-vous sur les sites d'Oxfam Canada et Oxfam-Québec

 

13:00 GMT

Kenya

« Chakula Haki Yetu » (manger, notre droit)

Le lancement de la campagne CULTIVONS en Afrique s’est poursuivi tard dans la nuit à Nairobi. C’est par un hommage aux femmes africaines que Sara Mitaru, chanteuse kenyane de renom, a donné le coup d’envoi. Quelques heures plus tard, la foule de 200 personnes venues de plus de 20 pays de part et d’autre de l’Afrique dansait toujours.

Entre deux chansons, Evelyne Khaemba, qui cultive de la cane à sucre à l’ouest du Kenya, a parlé des difficultés rencontrées par les femmes dans l’agriculture : « Dans ce pays, la terre appartient aux hommes. Les femmes ont beaucoup de mal à y accéder et à devenir propriétaires. Nous n’avons aucun droit. Pour exploiter la terre, il faut des capitaux et pour obtenir des capitaux, il faut un titre de propriété. Environ un pour cent seulement des femmes en ont un. »

Son appel à l’auditoire : « Donnons-nous la main pour sauver les femmes dans l’agriculture. » Le lancement s’est déroulé sur fond de protestations à Nairobi contre la hausse des prix alimentaires. Mary Wandia, de la campagne d’Oxfam pour l’égalité des sexes, a appelé les gouvernements à réagir rapidement : « Les prix flambent. Après les marches « Walk to Work » en Ouganda, nous avons maintenant des manifestations au Kenya. La sécurité alimentaire de nos sociétés est impossible dans ce climat d’insécurité alimentaire. »

Des exemplaires du rapport « Cultiver un avenir meilleur » d’Oxfam ont été remis aux invités de haut niveau, dont des représentants de l’Union africaine et le directeur de la Cour africaine des droits de l’homme.

Étaient également présents des agriculteurs, activistes, pasteurs et représentants de la société civile venus des quatre coins du continent. Le lancement s’inscrivait dans le cadre d’une conférence sur le droit foncier des femmes africaines, soulignant l’accaparement des terres par des sociétés étrangères – pour le tourisme, les exportations ou les biocombustibles – comme l’une des plus grandes menaces. « Nous devons cesser d’utiliser les céréales pour la production de carburant », a déclaré Wandia. « C’est injuste alors qu’il y a des êtres humains qui se couchent sans manger ».

Le lancement coïncidait avec la fête de l’indépendance du Kenya. Marc Wegerif d’Oxfam a appelé à une nouvelle indépendance alimentaire pour l’Afrique : « Ce continent souffre des pires injustices alimentaires. Plus de 50 ans après les premières célébrations de l’indépendance de pays africains – et aujourd’hui celle du Kenya – nos enfants sont encore trop nombreux à souffrir des effets de la malnutrition.

C’est une tragédie qui devrait susciter notre colère. L’indépendance est impossible tant que nous dépendons de l’aide alimentaire pour nos populations. »

Suivez Twitter @OxfamEAfrica et renseignez-vous plus en détail sur la campagne en Afrique

 

11:50 GMT

Nigéria

Couleurs, musique et théâtre étaient au rendez-vous pour le lancement 

L’équipe portait robes, t-shirts et écharpes assorties, symbole d’unité, de synergie et de singularité de pensée et d’action. La presse, la radio et la télévision nigérianes étaient également présentes.

Une troupe locale du nom de Bella Wahala (en pidgin-english, Bella signifie ventre et Wahala, ennuis) a régalé le public par l’énergie et la créativité de son spectacle de percussions, théâtre et danse. Deux prestations de danse en solo et de chant par Modina étaient également au programme.

Puis nous sommes passés aux choses sérieuses. Divers intervenants ont parlé des problèmes liés à la sécurité alimentaire. Nous avons souligné le rôle des médias dans ce domaine et des présentateurs ont exprimé leur enthousiasme pour le lancement de la campagne CULTIVONS. Une carte postale priant le président Goodluck Jonathan d’agir pour aider les petits agriculteurs du pays a été distribuée au public.

 

11:20 GMT

Pays-bas

Le grand dialogue sur l’alimentation a commencé aux Pays-bas

Dolf Janssen, star nationale d’émissions télévisées et du divertissement, s’est engagé en faveur de la campagne « CULTIVONS » aux Pays-Bas.

Il a rejoint une grande variété de sympathisants pour lancer la campagne « CULTIVONS » dans son pays. Lucie Wegner et Gine Swart, auteurs du rapport d’Oxfam « Who Will Feed the World » (« Qui nourrira la planète? »), ont organisé un débat très animé, portant notamment sur les arguments en faveur et contre la propriété foncière privée.


Aux Pays-Bas, le grand dialogue sur l’alimentation a certainement commencé. Le sujet a bénéficié d’une couverture médiatique riche et variée, y compris un article par le Professeur Martin van Ittersum de l’Université de Wageningen sur l’impact de la hausse des prix alimentaires, un débat radiophonique national avec Tom van der Lee, le directeur de campagne d’Oxfam Novib expliquant les problèmes d’un système alimentaire défaillant et la vision d’Oxfam pour avenir meilleur, et un article d’une page dans le journal Volkskrant écrit par un professeur de l’Université d’Amsterdam, qui estime qu’Oxfam se montre trop alarmiste.

Prochainement : le festival rock Pinkpop, dans deux semaines, qui verra le lancement de la campagne auprès des amateurs de musique venus des quatre coins du pays.

 

20:06 GMT

Burkina Faso

Un rendez-vous médiatique au coeur des enjeux du pays

L'équipe d'Oxfam et ses partenaires au Burkina Faso se sont mobilisés autour de la campagne CULTIVONS, notamment lors d'une grande conférence de presse à laquelle étaient conviés des journalistes de tous les principaux organes médiatiques du pays. Cet événement a été l'occasion d'un échange avec les journalistes, sur les thèmes de l’aide alimentaire, des subventions agricoles, de l’accaparement des terres, de la modernisation de l’agriculture, du rôle de la petite agriculture paysanne familiale et de l’agroindustrie ; débat précédé de la diffusion des messages vidéos de l'ex-président brésilien Lula, de la chanteuse Angélique Kidjo et de Tiken Jah Fakoly. Le dossier de la campagne a également été diffusé auprès de représentant-e-s du gouvernement burkinabé et étrangers-ères.

« Hommes et femmes des médias, cette campagne a, pour nous organisations partenaires, valeur de symbole et de défi, ont souligné les équipes d'Oxfam dans une communication. Symbole, parce que nous, acteurs non étatiques, sommes reconnus comme des partenaires essentiels et incontournables dans le processus de développement de l’agriculture burkinabé. Et pour nous, cette campagne offre un cadre d’expression et le moyen de porter plus haut et plus loin la voix de nos communautés ; défi dans la mesure où nous acteurs non étatiques devrions une fois de plus nous montrer à la hauteur de la confiance et de l’engagement pris afin qu’au terme de cette campagne nous puissions ensemble récolter et savourer les fruits de ce partenariat véritable et inclusif. C’est pourquoi, nous nous engageons à porter et à soutenir toutes les actions de  campagne CULTIVONS et invitons toutes les organisations sœurs à s’approprier les objectifs et actions et qu’ensemble, nous CULTIVONS pour "la Terre, la Justice, Le Monde" ».  

 

17:15 GMT

Afrique du Sud

"Lances africaines" et purée de bananes vertes

C’est par la troupe de danse The African Spears (les lances africaines) qu’ont été accueillis les invités au lancement du rapport sur la campagne CULTIVONS en Afrique du Sud. Au programme : une grande fête de la nourriture de toute l’Afrique, avec un menu sur lequel figuraient les épinards aux arachides des Zoulous, le maïs concassé aux haricots des Xhosa, la farine de maïs au potiron des Pedi, la purée de bananes vertes à la sauce d’arachides d’Ouganda et le couscous de manioc au poisson sec de Côte d’Ivoire.

Le chef de troupe des African Spears, Mmotsi Nobela, a déclaré soutenir la campagne CULTIVONS parce qu’elle « appelle les gouvernements à repenser leurs stratégies en matière de systèmes alimentaires. Il est clair que le système actuel n’aide ni les pauvres, ni le pays. Il ne fait qu’habiliter les multinationales à poursuivre leurs propres objectifs financiers. »

Pour Desmond D’sa de la South Durban Community Environmental Alliance, organisme partenaire d’Oxfam, « les lois doivent être rendues contraignantes pour les gouvernements, et doivent être appliquées, de manière à ce que tous aient accès à de la nourriture, et non pas seulement une minorité. »

À la veille de la 17e Conférence des Parties sur le changement climatique qui se tiendra à Durban en décembre, la campagne CULTIVONS profite de l’élan impulsé par l’événement pour établir les liens entre le changement climatique et le contenu de nos assiettes.

 

16:20 GMT

Inde

Oxfam Inde lance « CULTIVONS »

Oxfam Inde a lancé la campagne « CULTIVONS » à Delhi, Lucknow, Patna, Mumbai, Guwahati et Hyderabad par le biais d’une conférence de presse diffusée en direct sur internet, et a dévoilé simultanément le site internet de la campagne.

D’autres événements sont prévus plus tard dans la soirée, qui s’attacheront à montrer comment les gens peuvent manifester leur soutien à la campagne « CULTIVONS » en puisant dans leur créativité.

Oxfam Inde a fait équipe avec le célèbre musicien Sandeep, qui a composé le morceau « Roti Roothi » spécialement pour le lancement de la campagne « CULTIVONS ». Sandeep affirme : « Roti Roothi englobe toutes les problématiques liées à la faim, l’amenuisement des terres cultivables, les agricultrices et les difficultés qu’elles rencontrent, la dualité entre la famine et l’excès et comment le manque de volonté politique est à l’origine de la situation - le morceau présente avec subtilité les aspects de l’alimentation liés au pouvoir et à la politique. Il souligne également l’effet débilitant de la faim et comment celle-ci brise le corps, le moral et l’esprit. » Regardez Roti Roothi ci-dessous.

Visitez les pages « CULTIVONS » d’Oxfam Inde pour en savoir plus sur la campagne en Inde, y compris une série de vidéos qui enquêtent sur la manière dont l’alimentation, l’accaparement des terres, le changement climatique et l’agriculture affectent la vie des individus en Inde.

 

16:00 GMT

Australie

Un forum sur l'avenir de l'alimentation

Oxfam Australie a inauguré la campagne « CULTIVONS » en organisant un forum nommé « The Future of Food » (L’Avenir de l'alimentation) simultanément au lancement du site web de la campagne.

115 personnes ont assisté à l’événement, représentant l’Australian Council of Trade Unions, Australian National University, RMIT University, Melbourne University, Victoria University, Victorian Farmers Federation, Heart Foundation, Australian Conservation Foundation, Biological Farmers of Australia, FairTrade Association, Department of Primary Industries, United Nations Association of Australia et des autorités locales.

Sont intervenus en notre nom : Andrew Hewett - Directeur exécutif d’Oxfam Australie ; Ego Lemos - Chef communautaire et musicien du Timor Leste ; Russell Shields - Directeur du développement alimentaire chez SecondBite ; Jennifer Alden - PDG de Cultivating Community ; et Julie Goodwin, gagnante de MasterChef Australie. L’événement était animé par Hilary Harper, présentatrice sur la radio ABC Melbourne Radio.

Nous avons également diffusé l’événement en direct sur internet, et plus de 250 personnes se sont connectées pour le regarder. Nous avons aussi encouragé et suivi les conversations sur Twitter, en utilisant le hashtag #FutureofFood.

Nos intervenants ont abordé un grand nombre des principaux thèmes de la campagne CULTIVONS: gaspillage, soutien aux petits producteurs et petites productrices, impacts de l’évolution des schémas climatiques et du changement climatique. Ils ont également soulevé quelques questions sur la manière dont nous pouvons trouver des solutions. En particulier, Ego Lemos s’est exprimé avec passion sur l’impact de la monoculture intensive au Timor Leste et le changement de régime alimentaire qui en résulte. Des questions intéressantes ont été soulevées au cours de notre séance de Questions & Réponses, aussi bien par le public que par le flux Twitter.

Julie Goodwin, l’ambassadrice de notre campagne CULTIVONS, figure également dans une vidéo promotionnelle qui souligne l’importance de la campagne:

 

13:50 GMT

Belgique

Déjeuner de travail entre dirigeants européens. Au menu : nourrir une planète de neuf milliards d’habitants

 

Oxfam Belgique a organisé aujourd’hui un déjeuner de travail entre dirigeants européens à Bruxelles, auquel étaient conviés Nicolas Sarkozy, Angela Merkel, David Cameron, Silvio Berlusconi et Yves Leterme. Tous étaient invités à s’asseoir à la table de demain. Oxfam leur a demandé de réfléchir ensemble à l’élaboration d’un menu pour nourrir neuf milliards de personnes. Car tel sera le chiffre de la population mondiale en 2050.

Thierry Kesteloot, Conseiller en politiques pour Oxfam Belgique, a déclaré lors du point de presse : « À travers une puissante combinaison de pouvoir, de politiques et de force financière, l’Union européenne a la possibilité de façonner le débat mondial sur la sécurité alimentaire. Mais l’Europe s’est assoupie à table alors que le développement humain dans le monde entre dans une phase de recul sans précédent et évitable.

En même temps, les chefs militants de la campagne GROEI / CULTIVONS menée par Oxfam ont demandé son soutien à la population. Par le biais d’une distribution de biscuits du commerce équitable aux passants, ils les ont encouragés à agir et à demander aux décideurs politiques - belges et européens - de veiller à ce que le monde entier puisse manger à sa faim.

Un passant a déclaré : Je soutiens la campagne CULTIVONS d’Oxfam parce que je suis d’accord avec son message : le monde entier devrait pouvoir manger à sa faim.

Photos : diaporama Flickr

Plus d'infos sur la campagne Cultivons en Belgique, sur le site de campagne d'Oxfam Solidarité

 

13:10 GMT

L'ancien président du Brésil, Luiz Inacio "Lula" da Silva explique l'importance de la sécurité alimentaire, condition essentielle à la paix, la démocratie et la citoyenneté. Il souligne également le fait que nous ayons toutes et tous un rôle à jouer pour mettre un terme à la faim dans le monde et cultiver ensemble un avenir meilleur dans lequel chacun et chacune aurait de quoi se nourrir.

 

12:20 GMT

Italie

Un banquet à l'italienne et des statues qui rejoignent le mouvement

A Rome, en Italie, de nombreuses personnes assistent à un banquet, à une grande table où elles sont servies par un cuisinier. Plusieurs personnages célèbres ont "exprimé" leur soutien en faveur de CULTIVONS : Cavour à Padoue, Dante, Porcellino (le célèbre petit sanglier de Florence)... Tous s’expriment en faveur du changement, de nouvelles règles et d’une meilleure alimentation pour chaque habitant-e de notre planète. A Padoue et Florence, les statues de personnalités italiennes de grande renommée défendent ouvertement la nouvelle campagne.

Valentina Montanaro, militante Oxfam, ajoute : "un milliard de personnes se couchent le soir avec l’estomac vide. Ce n’est rien d’autre qu’un scandale, dans un monde où il y a suffisamment de nourriture pour tous".

12 pm GMT

Nouvelle-Zélande

Cookies, conversation et cultures de base

De part et d’autre du pays, des milliers de navetteurs se sont vus accueillir à bord des ferries, dans les gares et les centres-villes par des employés et bénévoles d’Oxfam arborant des t-shirts « Fairtrade GROW ». Au programme : distribution gratuite de cookies Anzac et la possibilité de discuter et de se renseigner sur la campagne CULTIVONS.

Michael Smith distribuait les cookies et raconte : « Les gens semblaient sincèrement intéressés par ce que nous avions à leur dire. Ils posaient des questions ou demandaient où se renseigner, et pourquoi Oxfam se concentrait sur l’injustice alimentaire. Et puis, en distribuant des cookies gratuits, nous n’avons eu aucun mal à capter leur intérêt !

Un peu plus tard dans la matinée, l’équipe d’Oxfam attirait l’attention des passants du quartier animé de Chancery, au centre d’Auckland, par une illustration théâtrale des effets du commerce des cultures de base sur les petits agriculteurs.

Alors que la foule s’amassait, John Stansfield, Directeur du plaidoyer et des campagnes, a présenté la campagne CULTIVONS à un public et des médias néozélandais enthousiastes, en ces termes : « Les gens ont faim parce que leurs terres leur ont été volées. Les gens ont faim à cause du changement climatique. Les gens ont faim parce que leurs végétaux ont été brevetés. Oxfam Nouvelle-Zélande espère que la pression exercée par la campagne CULTIVONS sur les gouvernements les incitera à agir.

Pour en savoir plus sur les activités de la campagne CULTIVONS d’Oxfam Nouvelle-Zélande, connectez-vous sur http://www.oxfam.org.nz/grow et regardez les photos du lancement sur Flickr

8AM GMT

C'est parti !

Près d'un milliard de personnes se couchent chaque soir la faim au ventre, non pas à cause des pénuries alimentaires, mais en raison des déséquilibres du système actuel, source de profondes injustices.

Oxfam lance la campagne CULTIVONS simultanément dans 43 pays, le 1er juin. Retrouvez le fil des actions organisées à travers le monde sur ce blog, qui sera alimenté en continu ce mercredi 1er juin, jusqu’à minuit.

En guise de mise en bouche, voici la vidéo de la campagne CULTIVONS !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cette page: