A Nice, des milliers de personnes ont manifesté pour un autre monde

Alors que le sommet du G20 débute officiellement aujourd'hui à Cannes, Oxfam intensifie son travail de plaidoyer pour pousser les chefs d'Etat à mettre au cœur de leurs décisions des solutions intelligentes pour le développement. Ce d'autant plus qu'Oxfam a révélé hier que l'aide publique au développement accordée par les pays les plus riches devrait diminuer de 9,5 milliards de dollars d'ici à la fin de l'année prochaine, soit la plus forte baisse depuis 15 ans. Il est donc d'autant plus crucial de soutenir des sources innovantes de financements qui pourraient générer des recettes supplémentaires pour le développement et l'adaptation aux conséquences du changement climatique et contrebalancer les errements d'un système qui frappe le plus durement les personnes les plus pauvres.

Avant même le début du sommet, nous avons déjà organisé trois actions cette semaine.

Lundi, séance photo très glamour sur le tapis rouge des marches du Petit Palais à Paris. Sur le devant de la scène, une large bannière proclamait "Le G20 c'est pas du cinéma !". Un appel aux dirigeants mondiaux à prendre des actions concrètes pour le développement et à ne pas juste nous lancer de la poudre aux yeux.

Le lendemain avait lieu une grande manifestation à Nice qui a réunit plus de 6000 personnes, dont une centaine de militant-e-s aux couleurs de Robin des Bois, pour exiger que les peuples passent avant la finance. C'est là que nous avons porté vos messages #TweetG20, des messages inspirés - qui ont fait la Une de 20 Minutes !

Enfin, mercredi, la "Croisette" de Nice a vu les dirigeants du G20 (ou du moins des militants Oxfam portant masques et costumes à leurs effigie) signer un parchemin géant, symbolisant l'adoption d'une taxe sur les transactions financières. Des dizaines de milliers de personnes ont exhorté les membres du G20 à mettre en place cette minuscule taxe, et c'est cette élan citoyen que nous portons à Cannes, où nous espérons qu'une coalition de pays pionniers instaurera une taxe sur les transactions financières, consacrée au développement et au climat.

Suivez-nous sur Twitter pour suivre en direct nos actions à Cannes sur les deux prochains jours.

Partagez cette page: