Les familles d’agriculteurs aux avant-gardes de la production alimentaire et de la lutte contre le changement climatique

Il est quatre heures du matin. Comme tous les matins, vous vous levez et prenez votre nouveau-né dans vos bras. Sauf qu’aujourd’hui, c’est différent.

La nuit dernière, une violente tempête a inondé vos champs, et vos cultures sont perdues. Vous ne savez pas comment vous allez faire pour gagner votre vie et nourrir votre famille ces prochains mois.

Voilà la réalité à laquelle plus de 500 millions de familles d’agriculteurs se trouvent actuellement confrontées sous l’effet du changement climatique. Les femmes sont au cœur du système alimentaire mondial et les dépositaires d’un avenir dans lequel tout le monde peut manger à sa faim.

Une personne sur neuf souffre de la faim dans l’indifférence des pays riches et de grandes entreprises. Mais si nous unissons nos forces, nous pouvons empêcher le changement climatique d’aggraver la faim dans le monde, et la première chose à faire est de transmettre la nécessité d’agir.

Répondez à notre quiz pour savoir si vous pourriez vivre de l’agriculture, puis partagez-le afin de contribuer à créer un vaste mouvement citoyen pour l’alimentation et la lutte contre le changement climatique !

Powered by Interact

Cet été, les sympathisant-e-s d’Oxfam ont exhorté des grandes entreprises du secteur agroalimentaire, comme Kellogg et General Mills, à réduire leurs émissions de CO2 et ils ont été écoutés. Puis en septembre, des foules sont descendues dans les rues pour demander aux chefs d’État et de gouvernement du monde entier d’intensifier la lutte contre le changement climatique. Aujourd’hui, à l’occasion de la journée internationale de la prévention des catastrophes, rappelons aux États qu’ils doivent en faire plus pour assurer l’accès de leur population à l’alimentation et pour lutter contre le changement climatique.

À quelques jours de la journée internationale de l’alimentation, ce jeudi, des milliers de personnes à travers le monde se joignent aux familles paysannes et aux agricultrices et agriculteurs qui ont entrepris de nourrir le monde et de lutter contre le changement climatique.

Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre de la semaine CULTIVONS (du lundi 13 au vendredi 17 octobre) dont voici un avant-goût :

  • Aux côtés d’autres ONG et de représentant-e-s gouvernementaux, Oxfam assistera au lancement d’un nouveau programme de réduction des risques de catastrophe en Arménie et au Tadjikistan.
  • En Arménie, des Héroïnes de l’alimentation animeront des séminaires sur le renforcement du leadership des femmes, dans le but d’aider d’autres femmes à diriger avec succès des exploitations agricoles et des projets communautaires.
  • En Australie, en Belgique et aux États-Unis, les sympathisant-e-s d’Oxfam organiseront des « banquets de la faim » afin de sensibiliser l’opinion publique et de collecter les fonds nécessaires pour financer des programmes de sécurité alimentaire.
  • Au Bangladesh, au Burkina Faso, au Nigeria et aux États-Unis, des Héroïnes de l’alimentation et des membres du personnel d’Oxfam rencontreront les autorités nationales et régionales pour plaider en faveur de meilleurs programmes de sécurité alimentaire.
  • Les bureaux d’Oxfam aux Philippines et au Myanmar publieront des rapports sur l’accès des petits agriculteurs aux marchés.
  • En Afrique de l’Ouest, des milliers de personnes assisteront à un concert donné dans le but de sensibiliser à la nécessité d’assurer l’accès à l’alimentation et de lutter contre le changement climatique.
  • Des militant-e-s du Canada porteront des seaux d’eau et raconteront leur expérience sur leur blog afin d’attirer l’attention sur les distances grandissantes que les femmes doivent parcourir pour aller chercher de l’eau, sous l’effet du changement climatique.
  • Des citoyen-ne-s belges feront pression sur leur gouvernement pour que celui-ci incite l’Union européenne à davantage s’engager en faveur des énergies renouvelables afin de cesser d’alimenter le changement climatique.
  • Oxfam et des organisations de femmes agricultrices adresseront au président du Nigeria une lettre ouverte sur les inégalités entre les femmes et les hommes en milieu rural, qui sera publiée dans un quotidien national.
  • Des débats sur l’agriculture familiale, l’alimentation, le changement climatique et le rôle des femmes dans la mise en place de solutions auront lieu sur des chaînes de télévision et de radio au Burkina Faso, en Tanzanie et en Afrique de l’Ouest.
  • Deux grandes conférences publiques auront lieu l’une au Bangladesh, sur la souveraineté alimentaire, et l’autre au Népal, sur la contribution des femmes à l’alimentation.
  • Des universités de Tanzanie et du Nigeria organiseront un débat et la projection d’un film.
  • En Indonésie, Oxfam et ses partenaires lanceront un programme de jeunes ambassadrices et ambassadeurs agricoles et décerneront le prix CULTIVONS au meilleur reportage sur la justice alimentaire.
  • Au Tadjikistan, des jeunes organiseront une mobilisation éclair pour rappeler à la population l’importance de continuer à lutter contre la pauvreté.
  • Oxfam participera à un forum agricole au Cambodge.
  • Une « caravane des semences » sillonnera le Sri Lanka pour faire campagne contre l’interdiction des banques de semences.

Les actions sont innombrables. Le changement climatique aggrave la faim dans le monde, mais ensemble, nous pouvons apporter des solutions. Partagez le quiz ci-dessus pour sensibiliser votre entourage et ne manquez pas les autres billets de blog que nous publierons au cours de la semaine.

Partagez cette page: