Pas à pas, éradiquer la faim

« Je vois bien que le climat change. Avant, ce n’était pas comme ça. » Le changement climatique a déjà un impact sur la capacité des communautés à se nourrir – des communautés comme celle de Virginia Ñuñonca, agricultrice dans les Andes péruviennes. Virginia tient l’une des quelque 500 millions d’exploitations familiales à travers le monde et, comme beaucoup, elle ressent de plus en plus les effets du changement climatique. Le dérèglement des saisons et les phénomènes météorologiques extrêmes entraînent sécheresses, crues éclairs et glissements de terrain. Autant dire que le changement climatique affecte la production agricole et aggrave le problème de la faim.

Farmer Virginia Ñuñonca Ccallo, 54, and her daughter Elian, 11, with some of their lambs and sheep.

Mais Virginia n’est pas seule. À l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (le 16 octobre) et dans le cadre de la semaine CULTIVONS (du 13 au 17 octobre), des communautés se mobilisent pour nourrir le monde et lutter contre le changement climatique.

  • En Australie, plus de 500 groupes communautaires, établissements scolaires et entreprises ont organisé un repas pour collecter des fonds et inviter le gouvernement à apporter sa juste contribution à la réduction de la faim.
  • Aux Philippines, une « marche pour le climat » se prépare afin d’exhorter les États à passer de la parole aux actes et prendre les mesures qui s’imposent pour lutter contre le changement climatique.
  • Les militant-e-s parcourront 1 000 km pour arriver à Tacloban, où le typhon Haiyan (Yolanda) a touché terre le 8 novembre, il y aura exactement un an.
  • Cette semaine, nous avons également manifesté notre solidarité avec les partenaires d’Oxfam au Salvador, qui ont remis, hier, une pétition appelant le pouvoir législatif à garantir le droit à une alimentation suffisante et de qualité.
  • En Belgique, les magasins d’Oxfam proposent un large éventail de produits alimentaires issus du commerce équitable et de production locale.Leurs client-e-s peuvent y découvrir la méthode CULTIVONS de la manière la plus agréable qui soit : à chaque repas. Ils découvrent qu’un système alimentaire juste n’est pas seulement possible ; il a également bon goût !
  • Les sympathisant-e-s belges d’Oxfam font en outre pression sur leur gouvernement pour qu’il défende l’adoption d’objectifs ambitieux lors des négociations sur le paquet énergie-climat 2030 de l’Union européenne, à la fin du mois. L’UE doit passer à la vitesse supérieure et engager une course à la réduction des émissions de CO2 en vue des négociations sur le climat à Lima, cette année, et à Paris, en 2015.

En attendant que les politiques agissent, les agricultrices et agriculteurs familiaux souffrent des effets du changement climatique. Nous devons donc construire un mouvement encore plus fort pour un avenir où tout le monde peut manger à sa faim.

Voici ce que vous pouvez faire : répondez à notre quiz pour savoir si vous pourriez vivre de l’agriculture et partagez-le avec votre entourage pour que le plus grand nombre sache que nous devons agir ensemble !

Partagez cette page: