COP20 : la marche pour le climat était la plus grande manifestation organisée au Pérou depuis vingt ans

Nous sommes des milliers de personnes à avoir manifesté hier dans les rues de Lima. La marche pour la terre-mère et le climat était la plus grande manifestation organisée au Pérou depuis vingt ans. Elle faisait suite à la manifestation historique de septembre dernier à New York, qui avait rassemblé une foule.

Ce mouvement mondial en plein essor, qui réclame et propose des alternatives au changement climatique, se fait entendre et exige d’être écouté. Ses messages s’adressent aux responsables politiques du monde entier. Il est temps d’agir, avant que les sécheresses et les inondations ne fassent de nouvelles victimes, que davantage de personnes ne souffrent de la faim, qu’il ne soit trop tard.

People's climate march, Lima, Peru, 10 December 2014. Photo: Oxfam

Mais pourquoi cette marche ?

Pour protéger notre alimentation et les personnes qui la produisent. Pour protéger nos forêts et honorer la mémoire des personnes qui ont perdu la vie pour elles. Pour réclamer des lois fortes qui réduisent les effets du changement climatique sur les femmes rurales et pour que des millions de personnes puissent toujours manger à leur faim.

Nous manifestons parce qu’en définitive, le changement climatique n’est pas juste une question de climat, mais aussi une question de vie.  

People's climate march, Lima, Peru, 10 December 2014. Photo: Oxfam

Mais, nous nous mobilisons également car nous avons le pouvoir d’agir et nous souhaitons en faire bon usage. Ce pouvoir citoyen, capable de combattre les injustices et de transformer le monde, naît quand des personnes conjuguent leurs efforts : quand nous manifestons, quand nous nous unissons dans cette lutte mondiale pour le climat et quand nous proposons et réclamons à nos dirigeant-e-s, quel que soit notre pays, des politiques qui favorisent le développement et la croissance sans détruire la planète ni nous priver de nos droits.

D’une graine naît une forêt

C’est sous ce slogan que nous avons manifesté hier. La métaphore est parfaite. Si le pouvoir était une plante, la marche d’hier aurait été une formidable journée de semence. Nous étions des milliers de personnes à manifester ; des milliers de graines ont été semées et donneront naissance à une forêt luxuriante, plurielle, riche et pleine de vie. Une forêt qui ne pourra jamais être détruite.

Une forêt qui devrait être écoutée : à tous les chefs d’État et de gouvernement, nous l’avons dit hier et nous continuerons de le répéter aujourd’hui et demain : il est temps d’agir !

Photo 1:  Percy Ramírez/OxfamPhoto 2:  Christian Clement/OxfamPhoto 3:  Percy Ramírez/Oxfam

Aller plus loin...

Pourquoi le changement climatique aggrave la faim dans le monde ?

La conférence des Nations unies sur le climat à Lima en six questions

Vous pouvez suivre les avancées de la COP et vous joindre à nos campagnes en nous suivant sur Twitter. Vous pouvez également nous aider à partager cet important événement qui se tient en ce moment même à Lima en recommandant ce blog à tous vos amis !

Partagez cette page: