Conflits et Urgences blog http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/1857 fr Images d’Haïti : intervention suite à l’ouragan Matthew http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/18-04-12-images-haiti-intervention-suite-ouragan-matthew <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/18-04-12-images-haiti-intervention-suite-ouragan-matthew"></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/18-04-12-images-haiti-intervention-suite-ouragan-matthew"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Images d’Haïti : intervention suite à l’ouragan Matthew </a></h3><div class="field field-name-post-date">12 avril 2018</div><div class="field field-name-body"><p>Nos équipes ont distribué de l’eau potable, réparé les systèmes d’approvisionnement en eau et fournit des abris et une aide alimentaire d’urgence à des dizaines de milliers de personnes suite au passage de l’ouragan Matthew. Nous avons aussi installé des latrines et des tonneaux pour attraper l’eau de pluie.</p></div> Thu, 12 Apr 2018 21:15:20 +0000 Annie Thériault 81479 at http://l.blogs.oxfam Syrie : escalade des violences dans la Ghouta, les populations civiles ont besoin d’une aide urgente http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/18-03-02-syrie-escalade-des-violences-dans-la-ghouta-les-populations-civiles-ont-besoin-d%E2%80%99une <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/18-03-02-syrie-escalade-des-violences-dans-la-ghouta-les-populations-civiles-ont-besoin-d%E2%80%99une"></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/18-03-02-syrie-escalade-des-violences-dans-la-ghouta-les-populations-civiles-ont-besoin-d%E2%80%99une"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Syrie : escalade des violences dans la Ghouta, les populations civiles ont besoin d’une aide urgente</a></h3><div class="field field-name-post-date">2 mars 2018</div><div class="field field-name-body"><p><span>Les organisations humanitaires n’ont eu qu’un accès virtuel à la Ghouta orientale, malgré l’évidence de l’urgence critique -&nbsp;</span><span>témoignage du responsable de l’intervention d’urgence d’Oxfam en Syrie.</span></p></div> Fri, 02 Mar 2018 21:35:48 +0000 Moutaz Adham 81423 at http://l.blogs.oxfam Vers un nouvel accord en faveur des réfugiés et des migrants ? http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/16-08-30-vers-un-nouvel-accord-en-faveur-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-et-des-migrants <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/16-08-30-vers-un-nouvel-accord-en-faveur-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-et-des-migrants"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/zataari-camp-in-jordan-is-home-to-around-80000-syrian-refugees.-half-of-the-camps-residents-are-under-18.png?itok=F0Yq9PAB" width="210" height="110" alt="Le camp de Zataari, en Jordanie, accueille environ 80 000 réfugiés syriens. La moitié d&amp;#039;entre eux ont moins de 18 ans. Credit: Sam Tarling/Oxfam" title="Le camp de Zataari, en Jordanie, accueille environ 80 000 réfugiés syriens. La moitié d&amp;#039;entre eux ont moins de 18 ans. Credit: Sam Tarling/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/16-08-30-vers-un-nouvel-accord-en-faveur-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-et-des-migrants"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Vers un nouvel accord en faveur des réfugiés et des migrants ?</a></h3><div class="field field-name-post-date">30 août 2016</div><div class="field field-name-body"><p>Josephine Liebl, responsable des politiques de déplacement pour Oxfam, évoque la perspective du Sommet des Nations unies qui se tiendra à New York en septembre prochain et se remémore les dernières semaines passionnantes qui ont servi à en négocier l’issue.</p> </div> Tue, 30 Aug 2016 13:25:36 +0000 Josephine Liebl 59911 at http://l.blogs.oxfam République centrafricaine : il pleut là où c’est mouillé http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/16-07-20-r%C3%A9publique-centrafricaine-il-pleut-l%C3%A0-o%C3%B9-c%E2%80%99est-mouill%C3%A9 <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/16-07-20-r%C3%A9publique-centrafricaine-il-pleut-l%C3%A0-o%C3%B9-c%E2%80%99est-mouill%C3%A9"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/oes_rca_31896_main_bloh.jpg?itok=uP3trxMt" width="210" height="110" alt="Trois ans après le début du conflit, 20 % de la population centrafricaine est toujours déplacée, vivant pour la plupart chez des membres de la famille ou des amis." title="Trois ans après le début du conflit, 20 % de la population centrafricaine est toujours déplacée, vivant pour la plupart chez des membres de la famille ou des amis." /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/16-07-20-r%C3%A9publique-centrafricaine-il-pleut-l%C3%A0-o%C3%B9-c%E2%80%99est-mouill%C3%A9"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: République centrafricaine : il pleut là où c’est mouillé</a></h3><div class="field field-name-post-date">20 juillet 2016</div><div class="field field-name-body"><p>Trois ans après le début du conflit en République centrafricaine, 20 % de la population est toujours déplacée. Júlia Serramitjana, chargée de communication à Oxfam, évoque sa visite au camp de Mukassa, en périphérie de Bangui, qui illustre ces crises humanitaires à répétition dont souffre le pays.</p> <p> </p></div> Wed, 20 Jul 2016 13:18:31 +0000 Julia Serramitjana 54639 at http://l.blogs.oxfam Quand cela cessera-t-il ? Quatre millions de réfugiés syriens enregistrés à l'étranger http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-07-10-quand-cela-cessera-t-il%C2%A0-quatre-millions-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens-enregistr%C3%A9s-%C3%A0-l%C3%A9tranger <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-07-10-quand-cela-cessera-t-il%C2%A0-quatre-millions-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens-enregistr%C3%A9s-%C3%A0-l%C3%A9tranger"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/91616lpr-abu-and-family-1240x680.jpg?itok=_gNfEzVT" width="210" height="110" alt="Abu Anas y su familia. Foto: Yasmine Chawaf/Oxfam" title="Abu Anas y su familia. Foto: Yasmine Chawaf/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-07-10-quand-cela-cessera-t-il%C2%A0-quatre-millions-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens-enregistr%C3%A9s-%C3%A0-l%C3%A9tranger"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Quand cela cessera-t-il ? Quatre millions de réfugiés syriens enregistrés à l'étranger</a></h3><div class="field field-name-post-date">10 juillet 2015</div><div class="field field-name-body"><p>Le nombre de réfugiés syriens dépasse aujourd'hui quatre millions, ce qui crée des difficultés énormes pour les communautés qui les accueillent, les services publics et les infrastructures dont ils sont tributaires.</p></div> Fri, 10 Jul 2015 06:09:07 +0000 Daniel Gorevan 27269 at http://l.blogs.oxfam Personne n’imagine être un jour qualifié de réfugié http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-06-20-personne-n%E2%80%99imagine-%C3%AAtre-un-jour-qualifi%C3%A9-de-r%C3%A9fugi%C3%A9 <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-06-20-personne-n%E2%80%99imagine-%C3%AAtre-un-jour-qualifi%C3%A9-de-r%C3%A9fugi%C3%A9"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/ogb_84833_11-lpr-refugee-jordan-1280x640.jpg?itok=z5EqQkJV" width="210" height="110" alt="A Syrian woman refugee in Zaatari camp, 2014. Credit: F. Muath/Oxfam" title="A Syrian woman refugee in Zaatari camp, 2014. Credit: F. Muath/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-06-20-personne-n%E2%80%99imagine-%C3%AAtre-un-jour-qualifi%C3%A9-de-r%C3%A9fugi%C3%A9"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Personne n’imagine être un jour qualifié de réfugié</a></h3><div class="field field-name-post-date">20 juin 2015</div><div class="field field-name-body"><p>Pour les réfugiés et les personnes déplacées en Syrie, au Liban, en Jordanie et ailleurs, chaque aspect de la vie quotidienne est pénible. La crise syrienne place également les communautés d'accueil dans des situations difficiles. À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2015, nous tenons à rappeler les défis auxquels font face chaque jours les réfugiés et appelons à davantage de solidarité envers eux et les communautés qui les accueillent.</p></div> Sat, 20 Jun 2015 08:36:19 +0000 Anonymous 27180 at http://l.blogs.oxfam Des milliers de réfugiés syriens aux prises avec les intempéries http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-01-14-des-milliers-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens-aux-prises-avec-les-intemp%C3%A9ries <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-01-14-des-milliers-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens-aux-prises-avec-les-intemp%C3%A9ries"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/yehia-farmer-oxfam_oriol_005_web_1220x763.jpg?itok=WCTkOXv6" width="210" height="110" alt="Strong winds blew the roof off the shelter that housed Yehia, a farmer from Syria, and his family. Credit: Oriol Andres/Oxfam" title="Strong winds blew the roof off the shelter that housed Yehia, a farmer from Syria, and his family. Credit: Oriol Andres/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/15-01-14-des-milliers-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens-aux-prises-avec-les-intemp%C3%A9ries"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Des milliers de réfugiés syriens aux prises avec les intempéries</a></h3><div class="field field-name-post-date">14 janvier 2015</div><div class="field field-name-body"><p>Nous venons en aide aux familles de réfugiés de Syrie touchées par la neige, le froid et la pluie.</p></div> Wed, 14 Jan 2015 14:55:03 +0000 Camilla Jelbart Mosse 24815 at http://l.blogs.oxfam Océan indien : la vie à Aceh dix ans après le tsunami http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-12-22-oc%C3%A9an-indien-la-vie-%C3%A0-aceh-dix-ans-apr%C3%A8s-le-tsunami <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-12-22-oc%C3%A9an-indien-la-vie-%C3%A0-aceh-dix-ans-apr%C3%A8s-le-tsunami"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/arie-and-rahmat-2004_0.jpg?itok=KUND3NJp" width="210" height="110" alt="Arie and Rahmat in 2004. Photo: Jim Holmes/Oxfam" title="Arie and Rahmat in 2004. Photo: Jim Holmes/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-12-22-oc%C3%A9an-indien-la-vie-%C3%A0-aceh-dix-ans-apr%C3%A8s-le-tsunami"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Océan indien : la vie à Aceh dix ans après le tsunami</a></h3><div class="field field-name-post-date">22 décembre 2014</div><div class="field field-name-body"><p>Au lendemain du tsunami qui a frappé l'océan Indien, environ 5 millions de personnes avaient besoin d’aide humanitaire, dans 14 pays, dont l’Indonésie, le Sri Lanka, l’Inde et la Thaïlande étaient les plus touchés.</p> </div> Mon, 22 Dec 2014 00:00:00 +0000 Elena Cornellana 24417 at http://l.blogs.oxfam À l’approche de l’hiver, la conférence de Berlin sur la crise des réfugiés syriens doit apporter une réponse à la mesure des besoins http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-10-28-%C3%A0-l%E2%80%99approche-de-l%E2%80%99hiver-la-conf%C3%A9rence-de-berlin-sur-la-crise-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-10-28-%C3%A0-l%E2%80%99approche-de-l%E2%80%99hiver-la-conf%C3%A9rence-de-berlin-sur-la-crise-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/hotwatermain.jpg?itok=DOKJdUQ2" width="210" height="110" alt="Engineer adjusting hot water tanks in Lebanon. Photo: Francesca Pini, Oxfam Italia" title="Engineer adjusting hot water tanks in Lebanon. Photo: Francesca Pini, Oxfam Italia" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-10-28-%C3%A0-l%E2%80%99approche-de-l%E2%80%99hiver-la-conf%C3%A9rence-de-berlin-sur-la-crise-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: À l’approche de l’hiver, la conférence de Berlin sur la crise des réfugiés syriens doit apporter une réponse à la mesure des besoins</a></h3><div class="field field-name-post-date">28 octobre 2014</div><div class="field field-name-body"><p>Après bientôt quatre ans de conflit en Syrie, l’impact de la crise sur l’économie, les infrastructures et les systèmes d’éducation et de santé des pays voisins, est palpable. La communauté internationale doit réagir.</p> </div> Tue, 28 Oct 2014 13:28:12 +0000 Camilla Jelbart Mosse 23109 at http://l.blogs.oxfam Gaza aujourd'hui : peur, danger et confusion http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-07-16-gaza-aujourdhui-peur-danger-et-confusion <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-07-16-gaza-aujourdhui-peur-danger-et-confusion"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/OBE3397-mobile-clinic-gaza-Tineke-DHaese-690.jpg?itok=hLcuTtWZ" width="210" height="110" alt="Oxfam soutient un cabinet médical mobile dans les quartiers les plus pauvres de Gaza. Il est à présent trop dangereux de se déplacer dans nombre d&#039;entre eux. Photo : Tineke D&#039;Haese" title="Oxfam soutient un cabinet médical mobile qui se déplace auprès des communautés les plus pauvres de Gaza. Il est à présent trop dangereux de se déplacer dans nombre de ces quartiers." /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-07-16-gaza-aujourdhui-peur-danger-et-confusion"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Gaza aujourd'hui : peur, danger et confusion</a></h3><div class="field field-name-post-date">16 juillet 2014</div><div class="field field-name-body"><p><strong>On me demande sans cesse de décrire la situation à Gaza, mais je ne sais pas par quoi commencer tellement les émotions se bousculent entre la peur, le danger et la confusion. </strong></p> <p>Les frappes aériennes surviennent partout, à tout moment, jour et nuit. C’est plus difficile la nuit. Les bombardements s’intensifient et j’entends les explosions se rapprocher. Je suis épuisée, mais je lutte contre le sommeil, car les explosions sont encore plus effrayantes quand elles vous réveillent. Je préfère ne pas dormir quand elles arrivent. </p></div> Wed, 16 Jul 2014 12:14:05 +0000 Arwa Mhanna 10726 at http://l.blogs.oxfam Soudan du Sud : derrière les barbelés, un abri précaire et des conditions effroyables http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-07-09-la-securite-quel-prix-apres-avoir-fui-les-violences-des-milliers-de-personnes-doivent <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-07-09-la-securite-quel-prix-apres-avoir-fui-les-violences-des-milliers-de-personnes-doivent"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/87387scr2_0.jpg?itok=bK2pPUWz" width="210" height="110" alt="1,5 million de personnes ont été déplacées par ce conflit." title="1,5 million de personnes ont été déplacées par ce conflit. Près de 100 000 d’entre elles ont cherché refuge dans des bases de l’ONU comme celle-ci, à Bor. Photo : Kieran Doherty/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-07-09-la-securite-quel-prix-apres-avoir-fui-les-violences-des-milliers-de-personnes-doivent"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Soudan du Sud : derrière les barbelés, un abri précaire et des conditions effroyables</a></h3><div class="field field-name-post-date">9 juillet 2014</div><div class="field field-name-body"><p>Ce mercredi marque le troisième anniversaire de l’indépendance du <strong><a href="http://www.oxfam.org/fr/emergencies/crise-sud-soudan" rel="nofollow">Soudan du Sud</a></strong>. Mais au cours des sept derniers mois, l’enthousiasme et l’espoir qui unissaient le peuple sud-soudanais en 2011 ont laissé place aux violences qui ont contraint <strong>1,5 million de personnes à fuir de chez elles, dont beaucoup doivent à présent vivre dans des conditions effroyables, derrière les barbelés et dans l’eau stagnante</strong>. </p></div> Wed, 09 Jul 2014 00:00:00 +0000 Aimee Brown 10719 at http://l.blogs.oxfam « Ayez confiance en nous, les femmes syriennes. Nous sommes capables de tout » http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-27-femmes-syriennes-paix <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-27-femmes-syriennes-paix"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/syria%20women%20blog.jpg?itok=ccViB-U4" width="210" height="110" alt="Une femme tient sa fille contre elle lors d&amp;#039;un bombardement par l&amp;#039;aviation syrienne. Photo : Sam Tarling/Oxfam" title="Une femme tient sa fille contre elle lors d&amp;#039;un bombardement par l&amp;#039;aviation syrienne. Photo : Sam Tarling/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-27-femmes-syriennes-paix"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: « Ayez confiance en nous, les femmes syriennes. Nous sommes capables de tout »</a></h3><div class="field field-name-post-date">27 juin 2014</div><div class="field field-name-body"><p>Jenny Enarsson, conseillère genre pour les opérations d'Oxfam face à la crise en Syrie, explique pourquoi il est essentiel que les femmes de Syrie puissent participer aux négociations dans le cadre du processus de paix.</p></div> Thu, 26 Jun 2014 23:00:00 +0000 Jenny Enarsson 10711 at http://l.blogs.oxfam Comment des réfugiés sud-soudanais font du foot un instrument de paix, au-delà des clivages http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-25-coupe-monde-refugies-sud-soudanais-foot-paix-clivages <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-25-coupe-monde-refugies-sud-soudanais-foot-paix-clivages"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/football_for_peace_south_sudan_refugees_660x440.jpg?itok=YM74aMhi" width="210" height="110" alt="Manyangson Ngong, le capitaine de l’équipe Lucky Start du camp d’Ayilo. Photo : Oxfam" title="Manyangson Ngong, le capitaine de l’équipe Lucky Start du camp d’Ayilo, avec deux coéquipiers. Photo : Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-25-coupe-monde-refugies-sud-soudanais-foot-paix-clivages"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Comment des réfugiés sud-soudanais font du foot un instrument de paix, au-delà des clivages</a></h3><div class="field field-name-post-date">25 juin 2014</div><div class="field field-name-body"><p><strong>Tandis que la Coupe du monde bat son plein au Brésil, une compétition d’un autre genre a lieu dans le nord de l’Ouganda. Dans les districts d’Arua et d’Adjumani, de jeunes réfugiés sud-soudanais ont formé des équipes de football afin de jouer pour la paix.</strong></p> <p>« Jamais je ne me serais attendu à en arriver là. Bor, l’école et mes amis me manquent », témoigne Manyangson Ngong, le capitaine de l’équipe Lucky Start du camp d’Ayilo. Le conflit qui a poussé tant de personnes à fuir pour sauver leur vie a aussi coupé court à ses études, à Bor.</p></div> Wed, 25 Jun 2014 08:54:45 +0000 Dorah Ntunga 10706 at http://l.blogs.oxfam Conflits en Afrique : pas question de jouer les prolongations http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-23-conflits-afrique-prolongations <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-23-conflits-afrique-prolongations"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/OES_23151_%2CSudan%20del%20sur%200236-scr.jpg?itok=BPQxf0VG" width="210" height="110" alt="Camp de déplacés de Mingkaman, Soudan du Sud. Photo : Pablo Tosco/Oxfam" title="Le camp de déplacés de Mingkaman, au Soudan du Sud, accueille aujourd&#039;hui plus de 100 000 personnes. Photo : Pablo Tosco/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-23-conflits-afrique-prolongations"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Conflits en Afrique : pas question de jouer les prolongations</a></h3><div class="field field-name-post-date">23 juin 2014</div><div class="field field-name-body"><p><strong>Des millions d’Africaines et d’Africains, parmi les 3,2 milliards de spectateurs à travers le monde, suivent la Coupe du monde qui réunit actuellement les plus grandes stars du foot. Dans toute l’Afrique, des enfants passionnés du ballon rond rêvent ainsi de gloire, scotchés à leur écran de télévision.</strong></p></div> Sun, 22 Jun 2014 23:01:00 +0000 Winnie Byanyima 10705 at http://l.blogs.oxfam Ils représentent le meilleur espoir de paix pour le Soudan du Sud : rencontre avec de jeunes réfugiés en Ouganda http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-20-meilleur-espoir-paix-soudan-sud-jeunes-ouganda <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-20-meilleur-espoir-paix-soudan-sud-jeunes-ouganda"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/Uganda%20main.jpg?itok=KooOA6_1" width="210" height="110" alt="Point d&#039;eau à Simbili, district Arua, Ouganda. Photo : Petterik Wiggers/Panos Pictures London UK" title="Point d&#039;eau dans un camp de Simbili, district d&#039;Arua, en Ouganda. Photo : Petterik Wiggers/Panos Pictures London UK" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-20-meilleur-espoir-paix-soudan-sud-jeunes-ouganda"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Ils représentent le meilleur espoir de paix pour le Soudan du Sud : rencontre avec de jeunes réfugiés en Ouganda</a></h3><div class="field field-name-post-date">20 juin 2014</div><div class="field field-name-body"><p><strong>Un garçon grand et maigre, portant un short déchiré et des sandales en plastique noir avec des petits cœurs roses</strong>, sort d’une hutte au toit de chaume et se dirige vers moi. Dans un anglais parfait, Jacob m’explique comment il en est arrivé à vivre dans ce camp de réfugiés, l’un des nombreux camps qui grignotent la forêt dans plusieurs districts ougandais limitrophes du Soudan du Sud. Dix-huit mois plus tôt, il faisait encore partie des quelques privilégiés sud-soudanais à étudier dans un lycée de Kampala, la capitale de l’Ouganda.</p></div> Thu, 19 Jun 2014 23:10:00 +0000 Noah Gottschalk 10696 at http://l.blogs.oxfam Soudan du Sud : la lutte des femmes pour survivre dans une guerre d’hommes http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-06-soudan-du-sud-la-lutte-des-femmes-pour-survivre-dans-une-guerre-d%E2%80%99hommes <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-06-soudan-du-sud-la-lutte-des-femmes-pour-survivre-dans-une-guerre-d%E2%80%99hommes"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/main_ssudan.jpg?itok=7epyExwP" width="210" height="110" alt="Femmes au camp pour déplacés de Mingkaman, Soudan du Sud. Photo: Pablo Tosco/Oxfam" title="Femmes au camp pour déplacés de Mingkaman, Soudan du Sud. Photo: Pablo Tosco/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-06-06-soudan-du-sud-la-lutte-des-femmes-pour-survivre-dans-une-guerre-d%E2%80%99hommes"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Soudan du Sud : la lutte des femmes pour survivre dans une guerre d’hommes</a></h3><div class="field field-name-post-date">6 juin 2014</div><div class="field field-name-body"><p>Mary est Dinka, et Knyah est Nuer – les deux ethnies qui s’affrontent dans une lutte pour le pouvoir au <strong><a href="http://www.oxfam.org/fr/emergencies/crise-sud-soudan" rel="nofollow">Soudan du Sud</a></strong>. À première vue, rien ne les unit. Pourtant, elles ont beaucoup en commun. <strong>Ce sont deux femmes qui se battent seules pour s’en sortir dans une guerre menée par les hommes</strong>.</p></div> Thu, 05 Jun 2014 23:00:00 +0000 Julia Serramitjana 10685 at http://l.blogs.oxfam Syrie : réflexion sur trois années de conflit http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-03-13-syrie-reflexion-trois-annees-conflit <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-03-13-syrie-reflexion-trois-annees-conflit"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/jordan-liqaa-limar-bassel-syrian-refugees-81646-620x350_1.jpg?itok=jB6HGWlM" width="210" height="110" alt="Photo: Liqaa&#039;, Basel et leur fille Limar." title="La petite Limar est née le 3 août dans le camp de Za&#039;atari, en Jordanie, loin de la famille de sa maman, Liqaa&#039;, réfugiée syrienne. Photo: Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-03-13-syrie-reflexion-trois-annees-conflit"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Syrie : réflexion sur trois années de conflit</a></h3><div class="field field-name-post-date">13 mars 2014</div><div class="field field-name-body"><p><em>Directeur-adjoint humanitaire, Nigel Timmins mène l'intervention d'Oxfam à la crise en Syrie. Dans ce blog, il réfléchit sur ses expériences en travaillant avec les Syriens.</em></p> <p><strong>L’histoire de Sabeen, qui a fui la Syrie 24 heures à peine après avoir donné naissance à sa petite fille, restera gravée en moi.</strong></p></div> Thu, 13 Mar 2014 15:17:24 +0000 Nigel Timmins 10624 at http://l.blogs.oxfam Réfugiés en Ouganda : les oubliés du Soudan du Sud http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-27-refugies-ouganda-oublies-soudan-sud <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-27-refugies-ouganda-oublies-soudan-sud"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/shelter-need-in-ayilo-refugee-camp-uganda-geno-teofilo-oxfam-620.jpg?itok=ePD2GRH_" width="210" height="110" alt="Réfugiés en Ouganda : les oubliés du Soudan du Sud" title="Les réfugiés sud-soudanais ont un besoin urgent d’abris à leur arrivée dans le nord de l’Ouganda. " /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-27-refugies-ouganda-oublies-soudan-sud"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Réfugiés en Ouganda : les oubliés du Soudan du Sud</a></h3><div class="field field-name-post-date">27 février 2014</div><div class="field field-name-body"><p>Geno Teofilo, chargé de relations médias chez Oxfam, décrit les besoins humanitaires pressants, notamment le besoin d’un abri à l’approche de la saison des pluies, qu’ils a constatés lors de sa visite de plusieurs centres de réfugiés sud-soudanais, dans le nord de l’Ouganda.</p></div> Thu, 27 Feb 2014 08:05:57 +0000 Geno Teofilo 10616 at http://l.blogs.oxfam Qui assurera la protection des refugiés au Soudan du Sud ? http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-21-qui-assurera-la-protection-des-refugies-au-soudan-du-sud <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-21-qui-assurera-la-protection-des-refugies-au-soudan-du-sud"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/un-house-south-sudan-petterik-wiggers-18feb2014-620.jpg?itok=DuM3VIHi" width="210" height="110" alt="Qui assurera la protection des refugiés au Soudan du Sud ?" title="Camp de refugiés dans l&#039;enceinte des Nations unies à Juba. Photo : Petterik Wiggers/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-21-qui-assurera-la-protection-des-refugies-au-soudan-du-sud"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Qui assurera la protection des refugiés au Soudan du Sud ?</a></h3><div class="field field-name-post-date">21 février 2014</div><div class="field field-name-body"><p>Mardi matin, nous avons reçu des mauvaises nouvelles de Malakal. L’équipe d’Oxfam présente sur place a rapporté que la capitale de l’État du Haut-Nil subissait de violents assauts militaires. Nos collègues, qui s’employaient à promouvoir la santé parmi les personnes réfugiées dans l’enceinte de l’ONU, ont dû se mettre à l’abri dans les bunkers de la base. À cette heure, ils attendent encore que les combats se calment, avant d’être vraisemblablement évacués.</p></div> Fri, 21 Feb 2014 13:49:51 +0000 Farah Karimi 10610 at http://l.blogs.oxfam Soudan du Sud : quelques lueurs d'espoir entre la violence http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-14-soudan-sud-quelques-lueurs-espoir-entre-violence <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-14-soudan-sud-quelques-lueurs-espoir-entre-violence"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/small-sunrise-Minkamen-620.jpg?itok=Auup2-fH" width="210" height="110" alt="Sunrise dans le camp de déplacés internes de Mingkamen, Sud Soudan. Photo : Aimee Brown/Oxfam" title="Sunrise dans le camp de déplacés internes de Mingkamen, Sud Soudan. Photo : Aimee Brown/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-14-soudan-sud-quelques-lueurs-espoir-entre-violence"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Soudan du Sud : quelques lueurs d'espoir entre la violence</a></h3><div class="field field-name-post-date">14 février 2014</div><div class="field field-name-body"><h3>« Même si la paix venait, nous ne pourrions pas rentrer chez nous. Nous n’y serions pas en sécurité. »</h3> <p>Ces mots, prononcés par une grand-mère que j’ai rencontrée dans un camp de déplacés internes au Soudan du Sud, montrent la profondeur des divisions dans ce jeune pays. Ils témoignent aussi de l’ampleur des difficultés à surmonter pour que le pays puisse retrouver sa situation d’avant le 15 décembre dernier – voire même, avec plus d’optimisme encore, retrouver le chemin d’un développement stable.</p></div> Fri, 14 Feb 2014 17:15:23 +0000 Aimee Brown 10601 at http://l.blogs.oxfam Une leçon de Deng Bol, réfugié sud-soudanais http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-07-lecon-deng-bol-refugie-sud-soudanais <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-07-lecon-deng-bol-refugie-sud-soudanais"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/Peter-and-Deng-Bol-620x350.jpg?itok=SuhgdFVw" width="210" height="110" alt="Oxfam’s Uganda Country Director Peter Kamalingin shares a light moment with Deng Bol." title="Le directeur pays d’Oxfam en Ouganda, Peter Kamalingin, partage un moment de détente avec Deng Bol, un enseignant réfugié en Ouganda après avoir fui le conflit qui sévit au Soudan du Sud. Photo : Dorah Ntunga/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-02-07-lecon-deng-bol-refugie-sud-soudanais"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Une leçon de Deng Bol, réfugié sud-soudanais</a></h3><div class="field field-name-post-date">7 février 2014</div><div class="field field-name-body"><p><strong>À mon arrivée à Arua et à Adjumani, la semaine dernière, j’ai reçu un choc.</strong></p></div> Fri, 07 Feb 2014 15:23:32 +0000 Peter Kamalingin 10591 at http://l.blogs.oxfam La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-01-16-la-population-sud-soudanaise-de-nouveau-en-proie-aux-violences <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-01-16-la-population-sud-soudanaise-de-nouveau-en-proie-aux-violences"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/oxfam-wfp-southsudan-620.jpg?itok=2C5YU_4l" width="210" height="110" alt="La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences" title="Oxfam travaille avec le Programme alimentaire mondial pour distribuer de l&#039;aide alimentaire au Soudan du Sud. Photo : PAM" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/14-01-16-la-population-sud-soudanaise-de-nouveau-en-proie-aux-violences"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences</a></h3><div class="field field-name-post-date">16 janvier 2014</div><div class="field field-name-body"><p><strong>Trois ans à peine après avoir vu le jour, le plus jeune pays au monde, le Soudan du Sud, commençait seulement à connaître la paix. Mais voici qu’il retombe dans les affres de la violence. Depuis que les combats ont éclaté à Juba, la capitale, le 15 décembre, près de 10 000 personnes ont été tuées et 400 000 autres ont dû fuir.</strong></p></div> Thu, 16 Jan 2014 18:55:23 +0000 Grace Cahill 10574 at http://l.blogs.oxfam Après le typhon Haiyan, aux Philippines : un Noël pas comme les autres http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-12-23-apres-typhon-haiyan-philippines-noel-pas-comme-les-autres <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-12-23-apres-typhon-haiyan-philippines-noel-pas-comme-les-autres"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/philippines-santa-christmas-tree-620x350.jpg?itok=hrs51YHn" width="210" height="110" alt="Devant une échoppe sous une tente, aux Philippines : un Père Noël, un sapin et des guirlandes " title="Après le typhon Haiyan, aux Philippines : un Noël pas comme les autres" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-12-23-apres-typhon-haiyan-philippines-noel-pas-comme-les-autres"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Après le typhon Haiyan, aux Philippines : un Noël pas comme les autres</a></h3><div class="field field-name-post-date">23 décembre 2013</div><div class="field field-name-body"><p><strong>Sur l’île de Bantayan, au nord de Cebu, j’ai trouvé un ukulélé de fabrication artisanale.</strong> Quand j’ai commencé à en jouer, les gens autour de moi se sont mis à chanter le célèbre chant de Noël « We wish you a merry Christmas ». Je ne sais pas vraiment qui d’entre nous était le plus surpris ! Aux Philippines, on fête Noël en grand. Dans la ville de Cebu, un panneau annonce pas moins de « douze semaines de fêtes de Noël ». Ca ne plaisante pas ! Noël est généralement l’événement le plus important de l’année. Mais cette année n’est pas une année comme les autres.  </p></div> Mon, 23 Dec 2013 16:47:07 +0000 Jane Beesley 10564 at http://l.blogs.oxfam A-t-on retenu les leçons pour les Philippines ? http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-11-28-lecons-crises-humanitaires-philippines <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-11-28-lecons-crises-humanitaires-philippines"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/83055-philippines-children-flag-620.jpg?itok=_TD9iFe9" width="210" height="110" alt="A-t-on retenu les leçons pour les Philippines ?" title="Des enfants se tiennent parmi les ruines de maisons dévastées par le typhon Haiyan, dans la ville d&#039;Hernani, province de Samar orientale, Philippines, 11 novembre 2013. Photo : EPA/Dennis M. Sabangan" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-11-28-lecons-crises-humanitaires-philippines"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: A-t-on retenu les leçons pour les Philippines ?</a></h3><div class="field field-name-post-date">28 novembre 2013</div><div class="field field-name-body"><p><strong>Il y a à peine trois ans, en 2010, le séisme d’Haïti, suivi par de terribles inondations au Pakistan, provoquait une onde de choc dans le monde entier.</strong> Les États comme le public ont alors donné corps à un immense élan de générosité. L’aide humanitaire internationale est montée en flèche pour atteindre 20,2 milliards de dollars, afin d’au moins tenter de faire face à « l’année des deux méga-catastrophes ».</p></div> Thu, 28 Nov 2013 00:00:00 +0000 Mark Goldring 10531 at http://l.blogs.oxfam Après le typhon Haiyan aux Philippines, renaître des décombres http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-11-27-apres-typhon-philippines-renaitre-decombres <div class="field field-name-blog-main-image-absolute"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-11-27-apres-typhon-philippines-renaitre-decombres"><div class="field field-name-field-main-blog-image"><img typeof="foaf:Image" src="http://l.blogs.oxfam/sites/default/files/styles/blogmain-list-embed/public/blogimages/main/83138scr-philippines-rising-waiting-kits-620.jpg?itok=YfWH9BI7" width="210" height="110" alt="Victor Rosales, bénéficiaire de l&#039;aide d&#039;Oxfam, lors d&#039;une distribution de kits d’hygiène à Daanbantayan, aux Philippines. Photo : Chee Chee Leung/OxfamAustralie " title="Victor Rosales, bénéficiaire de l&#039;aide d&#039;Oxfam, lors d&#039;une distribution de kits d’hygiène à Daanbantayan, aux Philippines. Photo : Chee Chee Leung/Oxfam" /></div></a></div><h3 class="title blog-title"><a href="http://l.blogs.oxfam/fr/blogs/13-11-27-apres-typhon-philippines-renaitre-decombres"><span class="node-type-icon node-type-blog"></span>Blog: Après le typhon Haiyan aux Philippines, renaître des décombres</a></h3><div class="field field-name-post-date">27 novembre 2013</div><div class="field field-name-body"><p><em>Par Cherian Mathews, directeur régional d’Oxfam Asie</em></p></div> Wed, 27 Nov 2013 15:12:57 +0000 Joel M Bassuk 10528 at http://l.blogs.oxfam