conflit et securité

Samira a dû fuir la Syria et se réfugier dans un camp au Liban. Photo: Luca Sola/Oxfam

Blog: Réfugiées syriennes : plongée dans l’incertitude

Dans un camp de réfugiés au Liban, j’ai récemment fait la connaissance de Reema*, une jeune Syrienne de 19 ans. Dans son pays natal, Reema avait toute sa vie devant elle. Elle venait de terminer le lycée et était sur le point d’entrer à l’université. Soucieuse de se construire un avenir, elle avait soif d’étudier.

Oliva Noalla, 6 ans, avec sa petite soeur, camp de Mugunga, RDC. Photo : Colin Delfosse/Oxfam

Blog: Marchandises de guerre : vie, mort et peur en RDC

Un nouveau rapport d’Oxfam dénonce le cercle vicieux de prédation et d’exactions dans lequel est prise au piège la population de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Il en résulte que les communautés locales sont victimes d’une exploitation impitoyable de la part des groupes rebelles et des milices locales, mais aussi des propres troupes et responsables de l’État. Duncan Green, directeur des recherches d'Oxfam, revient sur les principaux points de ce rapport, alors qu'il devait se rendre en RDC ces jours-ci.

Photo : Jeremie Kaomba, employé d'Oxfam chargé de protection, lors d'un séminaire au camp de Mpati.

Blog: R.D. Congo : instaurer la sécurité là où règne la peur

L'est de la République démocratique du Congo (RDC) est censé vivre en paix. Pourtant, dans la zone de santé de Mweso, dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu, la vie des populations civiles est tout sauf paisible.

Malgré l'accord de paix signé il y a trois ans, l'instabilité et la violence persistent, la situation humanitaire se détériore et des tensions ethniques couvent, ce qui maintient les populations civiles dans la précarité.

Asha collecte de l'eau fournie par Oxfam et son partenaire SAACID, à Lafole, Somalie. Photo : Oxfam

Blog: La Somalie ne se résume pas au terrorisme et à la piraterie

Ce 23 février, des chefs d'État, de hauts responsables et Ban Ki-moon se réunissent à Londres pour discuter des menaces à la sécurité que pose la Somalie et de l'avenir de son gouvernement.

Des chameaux et leurs chameliers rassemblés autour d'un point d'eau, en Somalie. Photo : Oxfam

Blog: Face à la pire crise que connaît la Somalie depuis une décennie, il est crucial d'agir vite

Adan Kabelo, responsable d’Oxfam Grande-Bretagne en Somalie, décrit la situation dramatique en Somalie, de Jubbada Hoose, une région située au sud de la Somalie, où la population souffre aujourd’hui de la famine suite à une sécheresse dévastatrice et à un conflit qui s'éternise.

Un vieil homme le long d'une piste, au milieu de la savanne.

Blog: Soudan : qu'est-ce-qui attend la région d'Abyei ?

Alors que les organisations humanitaires et l'ONU s'efforcent de répondre aux besoins immédiats des personnes qui ont fui les violences, Oxfam appelle le Conseil de sécurité de l'ONU à s'assurer que la priorité de la nouvelle mission de maintien de la paix au Soudan est bien de protéger les civil e s de possibles violences.

Blog: Côte d'Ivoire : le long de la "route de la mort"

Philippe Conraud, coordonnateur humanitaire d'Oxfam pour l’Afrique de l'Ouest, revient d’une mission (effectuée du 18 au 22 avril) le long de ce qu’il appelle la "route de la mort", l'une des zones les plus touchées par le conflit. Selon lui, l’insécurité permanente qui règne dans la région rend toute forme d’aide humanitaire extrêmement difficile.

Les restes des maisons démolies se trouvent dans la plupart des villages non reconnus dans le désert du Néguev. Crédit: Catherine Weibel/Oxfam

Blog: Squatters sur leurs propres terres : les tribus bédouines du Néguev

Une situation précaire

A Jérusalem, la plupart des boutiques de souvenir vendent des cartes représentant des chameaux traversant le désert du Néguev, qui constitue la plus grande partie du sud d’Israël. Ces cartes montrent rarement les Bédouins qui ont parcouru ce désert pendant des siècles le long de chameaux. Nombre d’entre eux vivent aujourd’hui dans une situation précaire, 60 ans après avoir été déplacés de leurs terres à la suite de la création de l’Etat d’Israël, et même au cours des décennies suivantes.

La sculpture "canon noué" à l'ONU à New York

Blog: Les plus grands vendeurs d'armes promettent un Traité mondial sur le commerce des armes

A la fin du mois d'octobre, après des années de discussions et de débats aux Nations Unies, la majeure partie des gouvernements (153 en tout) se sont mis d'accord sur un calendrier en vue de créer un Traité mondial sur le commerce des armes qui soit "solide et robuste" et qui serait doté des "normes communes les plus élevées" pour contrôler les transferts internationaux d'armes conventionnelles.

Le drapeau ‘Pas d’armes’ sur l’un des véhicules Oxfam dans la ville de Kitgum, en Ouganda. Crédit: Geoff Sayer/Oxfam

Blog: Un Traité sur le commerce des armes est nécessaire et possible

On nous dira, encore et encore, que ce n'est pas possible. Que la prolifération des armes conventionnelles ne peut pas être contrôlée par un effort négocié au niveau mondial. Que nous devons vivre avec les armes automatiques et autres armes qui sèment la misère de conflit en conflit, sans contrôle efficace, laissant dans leur sillage morts et destructions parmi les populations civiles sans défense.

Pages

Subscribe to RSS - conflit et securité