conflit

Engineer adjusting hot water tanks in Lebanon. Photo: Francesca Pini, Oxfam Italia

Blog: À l’approche de l’hiver, la conférence de Berlin sur la crise des réfugiés syriens doit apporter une réponse à la mesure des besoins

Après bientôt quatre ans de conflit en Syrie, l’impact de la crise sur l’économie, les infrastructures et les systèmes d’éducation et de santé des pays voisins, est palpable. La communauté internationale doit réagir.

Oxfam soutient un cabinet médical mobile dans les quartiers les plus pauvres de Gaza. Il est à présent trop dangereux de se déplacer dans nombre d'entre eux. Photo : Tineke D'Haese

Blog: Gaza aujourd'hui : peur, danger et confusion

On me demande sans cesse de décrire la situation à Gaza, mais je ne sais pas par quoi commencer tellement les émotions se bousculent entre la peur, le danger et la confusion. 

Les frappes aériennes surviennent partout, à tout moment, jour et nuit. C’est plus difficile la nuit. Les bombardements s’intensifient et j’entends les explosions se rapprocher. Je suis épuisée, mais je lutte contre le sommeil, car les explosions sont encore plus effrayantes quand elles vous réveillent. Je préfère ne pas dormir quand elles arrivent. 

Une femme tient sa fille contre elle lors d'un bombardement par l'aviation syrienne. Photo : Sam Tarling/Oxfam

Blog: « Ayez confiance en nous, les femmes syriennes. Nous sommes capables de tout »

Jenny Enarsson, conseillère genre pour les opérations d'Oxfam face à la crise en Syrie, explique pourquoi il est essentiel que les femmes de Syrie puissent participer aux négociations dans le cadre du processus de paix.

Manyangson Ngong, le capitaine de l’équipe Lucky Start du camp d’Ayilo. Photo : Oxfam

Blog: Comment des réfugiés sud-soudanais font du foot un instrument de paix, au-delà des clivages

Tandis que la Coupe du monde bat son plein au Brésil, une compétition d’un autre genre a lieu dans le nord de l’Ouganda. Dans les districts d’Arua et d’Adjumani, de jeunes réfugiés sud-soudanais ont formé des équipes de football afin de jouer pour la paix.

« Jamais je ne me serais attendu à en arriver là. Bor, l’école et mes amis me manquent », témoigne Manyangson Ngong, le capitaine de l’équipe Lucky Start du camp d’Ayilo. Le conflit qui a poussé tant de personnes à fuir pour sauver leur vie a aussi coupé court à ses études, à Bor.

Camp de déplacés de Mingkaman, Soudan du Sud. Photo : Pablo Tosco/Oxfam

Blog: Conflits en Afrique : pas question de jouer les prolongations

Des millions d’Africaines et d’Africains, parmi les 3,2 milliards de spectateurs à travers le monde, suivent la Coupe du monde qui réunit actuellement les plus grandes stars du foot. Dans toute l’Afrique, des enfants passionnés du ballon rond rêvent ainsi de gloire, scotchés à leur écran de télévision.

Photo: Liqaa', Basel et leur fille Limar.

Blog: Syrie : réflexion sur trois années de conflit

Directeur-adjoint humanitaire, Nigel Timmins mène l'intervention d'Oxfam à la crise en Syrie. Dans ce blog, il réfléchit sur ses expériences en travaillant avec les Syriens.

L’histoire de Sabeen, qui a fui la Syrie 24 heures à peine après avoir donné naissance à sa petite fille, restera gravée en moi.

Réfugiés en Ouganda : les oubliés du Soudan du Sud

Blog: Réfugiés en Ouganda : les oubliés du Soudan du Sud

Geno Teofilo, chargé de relations médias chez Oxfam, décrit les besoins humanitaires pressants, notamment le besoin d’un abri à l’approche de la saison des pluies, qu’ils a constatés lors de sa visite de plusieurs centres de réfugiés sud-soudanais, dans le nord de l’Ouganda.

Sunrise dans le camp de déplacés internes de Mingkamen, Sud Soudan. Photo : Aimee Brown/Oxfam

Blog: Soudan du Sud : quelques lueurs d'espoir entre la violence

« Même si la paix venait, nous ne pourrions pas rentrer chez nous. Nous n’y serions pas en sécurité. »

Ces mots, prononcés par une grand-mère que j’ai rencontrée dans un camp de déplacés internes au Soudan du Sud, montrent la profondeur des divisions dans ce jeune pays. Ils témoignent aussi de l’ampleur des difficultés à surmonter pour que le pays puisse retrouver sa situation d’avant le 15 décembre dernier – voire même, avec plus d’optimisme encore, retrouver le chemin d’un développement stable.

Oxfam’s Uganda Country Director Peter Kamalingin shares a light moment with Deng Bol.

Blog: Une leçon de Deng Bol, réfugié sud-soudanais

À mon arrivée à Arua et à Adjumani, la semaine dernière, j’ai reçu un choc.

La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences

Blog: La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences

Trois ans à peine après avoir vu le jour, le plus jeune pays au monde, le Soudan du Sud, commençait seulement à connaître la paix. Mais voici qu’il retombe dans les affres de la violence. Depuis que les combats ont éclaté à Juba, la capitale, le 15 décembre, près de 10 000 personnes ont été tuées et 400 000 autres ont dû fuir.

Pages

Subscribe to RSS - conflit