leadership des femmes

Une agricultrice de la région de Matagalpa, dans le nord-est du Nicaragua. Image: Oxfam

Blog: Jour 9: Féminisme et souveraineté alimentaire

La souveraineté alimentaire offre des opportunités pour avancer en matière de droits des femmes, mais nous devons également restaurer les relations de genre au sein des familles rurales et de notre propre mouvement. Les mouvements paysans tels que La Via Campesina doivent relever le défi et allier souveraineté alimentaire et féminisme.

Par Pamela Elisa Caro Molina, chercheuse féministe chilienne qui collabore avec CLOC-La Via Campesina

Jean Phombeya et ses semences au Malawi. Image: Oxfam

Blog: Jour 7: Semences et solidarité féminine

Pour s’attaquer à la faim dans le monde, les gouvernements et les agences de développement ont besoin d’une approche qui ne met pas tout le fardeau sur les femmes vivant en situation de pauvreté, mais plutôt qui soutient leur mobilisation et leurs connaissances traditionnelles. Il faut aussi reconnaitre que le travail non rémunéré des femmes ainsi que leur manque de temps sont des problèmes fondamentaux de sécurité alimentaire.

Ecolières. Photo : Oxfam

Blog: Jour 6: Cessez de parler d’égalité

Les chefs d’entreprise changent de comportement dès lors qu’ils y voient un intérêt pour eux et pour leurs entreprises. Si nous voulons qu’ils changent leur façon de faire des affaires, il faut cesser de parler de justice et d’égalité entre les sexes et, qu’à la place, nous leur montrions en quoi un système alimentaire plus équitable engendre des profits durables.

Par Tinna Nielsen, consultante en diversité et inclusion pour Arla Foods Amba

Subscribe to RSS - leadership des femmes