paix

Une femme tient sa fille contre elle lors d'un bombardement par l'aviation syrienne. Photo : Sam Tarling/Oxfam

Blog: « Ayez confiance en nous, les femmes syriennes. Nous sommes capables de tout »

Jenny Enarsson, conseillère genre pour les opérations d'Oxfam face à la crise en Syrie, explique pourquoi il est essentiel que les femmes de Syrie puissent participer aux négociations dans le cadre du processus de paix.

Sunrise dans le camp de déplacés internes de Mingkamen, Sud Soudan. Photo : Aimee Brown/Oxfam

Blog: Soudan du Sud : quelques lueurs d'espoir entre la violence

« Même si la paix venait, nous ne pourrions pas rentrer chez nous. Nous n’y serions pas en sécurité. »

Ces mots, prononcés par une grand-mère que j’ai rencontrée dans un camp de déplacés internes au Soudan du Sud, montrent la profondeur des divisions dans ce jeune pays. Ils témoignent aussi de l’ampleur des difficultés à surmonter pour que le pays puisse retrouver sa situation d’avant le 15 décembre dernier – voire même, avec plus d’optimisme encore, retrouver le chemin d’un développement stable.

Les photos "De l'ombre à la lumière" sont exposées dans les rues de Bamako, Gao et Tombouctou, au Mali. Photo : Vincent Tremeau/Oxfam

Blog: De l'ombre à la lumière : lutter autrement contre les violences faites aux femmes

Des milliers de femmes au Mali sont victimes de violences basées sur le genre. L'exposition « De l’ombre à la lumière » est une occasion de mettre la lumière ces souffrances, trop souvent cachées dans l’ombre.

La question des populations déplacées, comme ces femmes hébergées à Bamako, demande une attention particulière pour que le retour et la réintégration se passe dans les meilleures conditions. Photo : Vincent Tremeau/Oxfam

Blog: Les conséquences du conflit sur le tissu social au Mali - et les moyens d'y remédier

Oxfam et WILDAF ont publié un rapport basé sur une enquête, conduite en Juin 2013, auprès de près de 2 000 personnes originaires du Nord du Mali. L’objectif de cette étude est de comprendre l’impact du conflit sur les relations sociales et de dégager des perspectives pour la réconciliation.

Aumenta la presión para las conversaciones de paz en Siria

Blog: Aumenta la presión para las conversaciones de paz en Siria

Gracias al apoyo de personas como tú en más de 150 países, Oxfam y sus socios hemos recogido más de 100.000 firmas pidiendo las negociaciones de paz de Siria, más o menos el equivalente a una firma por cada hombre, mujer y niño que han muerto en el conflicto hasta ahora.

La pression monte en faveur de pourparlers de paix sur la Syrie

Blog: La pression monte en faveur de pourparlers de paix sur la Syrie

Grâce au soutien de citoyennes et citoyens de plus de 150 pays, nous avons à présent recueilli plus de 100 000 signatures* en faveur de pourparlers de paix sur la Syrie, ce qui correspond approximativement à une signature pour chaque homme, chaque femme et chaque enfant tué dans le conflit à ce jour. 

Blog: Infographie : le coût du conflit en Syrie

Alors que le gouvernement américain et les principaux responsables politiques mondiaux se livrent à des calculs sur l’opportunité d’une intervention face au conflit qui déchire la Syrie depuis plus de deux ans et tandis que des nouvelles terribles nous parviennent chaque jour, des enfants syriens connaissent un nouveau mois de septembre sans rentrée scolaire.

Samira a dû fuir la Syria et se réfugier dans un camp au Liban. Photo: Luca Sola/Oxfam

Blog: Réfugiées syriennes : plongée dans l’incertitude

Dans un camp de réfugiés au Liban, j’ai récemment fait la connaissance de Reema*, une jeune Syrienne de 19 ans. Dans son pays natal, Reema avait toute sa vie devant elle. Elle venait de terminer le lycée et était sur le point d’entrer à l’université. Soucieuse de se construire un avenir, elle avait soif d’étudier.

Veillée pour la paix en Syrie, Gaza, mars 2013. Photo : Ghada Snunu

Blog: La voie des pourparlers, le seul espoir de paix en Syrie

La guerre fait rage depuis plus de deux ans en Syrie et a un coût humain catastrophique. Plus de 100 000 personnes ont perdu la vie et près de 8 millions ont cruellement besoin d’une aide humanitaire. Depuis janvier, 200 000 réfugiés supplémentaires ont, chaque mois, fui la Syrie. À ce rythme, le nombre total de réfugiés devrait atteindre 3,5 millions d’ici la fin de l’année. Ces chiffres vertigineux vont continuer de monter sans qu’une solution politique à la crise ne se dessine.

Plus de 93 000 vies ont déjà été perdues en Syrie depuis le début du conflit.

Blog: De nombreuses vies perdues en Syrie

Par Camilla Jelbart Mosse, responsable de campagne humanitaire pour Oxfam.

Pages

Subscribe to RSS - paix