santé maternelle

Une mère avec son bébé, dans un centre de santé maternelle au Ghana. Photo : Abbie Trayler-Smith/Oxfam

Blog: Santé des femmes : derrière les actes médicaux, les choix politiques

Le 28 mai est la journée mondiale d’action pour la santé des femmes. Pourquoi faut-il une journée pour parler spécifiquement de la santé de la moitié de la population ? Parce que les femmes ont davantage de barrières à l’accès aux soins, une journée d’action est nécessaire pour mobiliser sur une réalité : à l’échelle mondiale, les inégalités de genre pèsent sur l’accès des femmes aux services de santé. Et ces inégalités se superposent à la pauvreté.

Photo : Abbie Trayler-Smith/Panos

Blog: Défi Open-Ideo sur la santé maternelle : et l'idée gagnante est...

Après trois mois de collaboration en ligne, la liste des gagnants du défi OpenIdeo sur la santé maternelle vient d’être annoncée. Ian Sullivan revient sur ce projet collaboratif.

Il y a quelques mois, je me suis retrouvé dans une réunion où l’on m’a demandé si ça me disait de travailler sur un projet avec Ideo. Oxfam venait de signer un partenariat avec cette société et avec Nokia pour trouver des réponses à la question suivante : "Comment pourrions-nous améliorer la santé maternelle grâce aux technologies mobiles dans les pays à faibles revenus ?"

Plus de 40 milliards de dollars promis pour la santé maternelle et infantile. Crédit: Abbie Trayler-Smith

Blog: Les dirigeants mondiaux ont-ils rempli leur Grande Promesse ?

L’année dernière, Oxfam a lancé sa Grande Promesse : une campagne qui défiait les dirigeants mondiaux de remplir leurs promesses pour que la santé et l’éducation soient accessibles à tous. Nous avons lancé un appel aux politiciens pour qu’ils respectent les engagements qu’ils avaient pris il y a dix ans envers les personnes les plus pauvres au monde : réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

 Centre communautaire de santé George Brook, Freetown, Sierra Leone

Blog: Sierra Leone: la gratuité des soins dans les centres de santé communautaires

Après ma visite de la plus grande maternité de Freetown, j’ai aujourd’hui l’opportunité de visiter des centres de santé communautaires des quartiers vulnérables de la capitale.  Ces centres jouent un rôle primordial dans la délivrance des soins gratuits aux femmes et aux enfants, promis par le gouvernement le 27 avril.

Une salle d'attente pleine dans un centre médical.

Blog: Sierra Leone : Gratuité des soins de santé pour les femmes et les enfants

.rightimg { float:right; margin:0 0 1em 1em; }

Je reviens d’un voyage à Freetown, capitale de Sierra Leone où le gouvernement a lancé une initiative le 27 avril pour offrir des soins de santé gratuits aux femmes enceintes et aux enfants. Le programme abolit les frais aux hôpitaux publics et cliniques à travers le pays, pour un ensemble de services de base donnés aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les enfants de moins de cinq ans. Je voulais en savoir plus.

Bill Nighy, acteur et ambassadeur d'Oxfam, emmene le G8, cette bande de joyeux compagnons, vers la taxe robin des bois.

Blog: Verdict du sommet du G20: Robin des bois est touché, mais pas à terre !

D’abord, le G8 a honteusement laissé tomber l’aide durant ce qui a été qualifié de « Sommet de la honte ». Ensuite, le G20 a raté sa chance de marquer des points contre la pauvreté à défaut d’aller de l’avant avec une taxe Robin des bois.

Blog: Les illusions ne sauveront pas de vies

Au moment où notre équipe est prête à quitter son nouveau et chaleureux chez soi à Huntsville, et où les dirigeants du G8 rentrent  en ville, nous avons entendu courir la rumeur qu’une annonce officielle sur le financement de la santé maternelle aurait été faite (ce qui est étrange puisque les rencontres n’ont pas encore commencées…). Ce qui semble être un message positif en surface pourrait cependant mener au désastre pour des millions de personnes pauvres.

Sierra Leone: Alieu Conteh (60 ans) élève sa petite-fille Latifa depuis le décès de sa mère après sa naissance. "J'ai élevé mes 6 enfants, maintenant Latifa est la septième. Les enfants apportent joie et bonheur à un foyer". Crédit: Aubrey Wade/Oxfam

Blog: Chers membres du G8, voici comment lutter contre la mortalité maternelle

Commençons par une bonne nouvelle : le Canada, qui accueille le prochain G8 fin juin, propose de s’attaquer en priorité à la mortalité maternelle. Chaque jour dans le monde, un millier de femmes meurent en couches ou juste après l’accouchement. L’Afrique sub-saharienne affiche des risques de mortalité maternelle inacceptables.

Patricia Conduah, directrice des sages-femmes du Achimota Hospital, Ghana. Crédit : Oxfam

Blog: Etre sage-femme au Ghana

Delphine Bedel, chargée des relations médias de la campagne santé maternelle d'Oxfam France, nous donne ses premières impressions lors de sa visite récente d’une maternité dans la capitale du Ghana.

Après avoir passé  près d’une heure dans le brouhaha chaotique d’un embouteillage mêlant chaleur moite, poussières irritantes et klaxons anarchiques, j’arrive enfin à l’Achimota Hospital, hôpital de district situé au Nord d’Accra.

Blog: L'aide transforme la vie

Le mois dernier, le W8 a rencontré les dirigeants de certains des pays du G8 pour que leurs communautés se fassent entendre et qu’un public mondial comprenne la nécessité de répondre aux objectifs du Millénaire pour le développement. Dorothy N'goma, directrice exécutive de l'Organisation nationale des Infirmières et sages-femmes du Malawi et membre du W8, dissipe des mythes au sujet de l'aide.

Pages

Subscribe to RSS - santé maternelle