terres

Votre mobilisation contribue à mettre fin aux accaparements de terres

Blog: Votre mobilisation contribue à mettre fin aux accaparements de terres

Avec votre aide, Oxfam mène campagne contre les accaparements de terres depuis le mois de septembre. Nous avons insisté auprès de la Banque mondiale sur la nécessité qu’elle prenne des mesures permettant d’en finir avec les accaparements de terres dans de nombreux pays en développement.

Pourquoi Oxfam milite contre les accaparements de terres aux Réunions de printemps de la Banque mondiale

Blog: Pourquoi Oxfam milite contre les accaparements de terres aux Réunions de printemps de la Banque mondiale

Ces derniers mois ont été très intenses pour les militantes et militants d’Oxfam qui se préparaient en vue de ce moment : les Réunions de printemps de la Banque mondiale. Voici pourquoi ces réunions sont si importantes pour nous et pour toutes les personnes avec lesquelles nous menons campagne à travers le monde.

Parlement du Québec. Photo : Oxfam

Blog: Comment le mouvement contre les accaparements de terre gagne la planète

Dans le cadre de notre campagne mondiale contre les accaparements de terres, des centaines de militants à travers le Royaume-Uni ont organisé en décembre dernier des « accaparements »  symboliques de biens publics célèbres. Une façon originale de sensibiliser leurs concitoyens à ce phénomène d’accaparement des terres, par lequel de grandes entreprises acquièrent des terres dans certains des pays les plus pauvres du monde pour en tirer profit. Ces accaparements se traduisent souvent par l’expulsion des personnes qui vivaient sur ces terres.

Enelesi Sailesi travaille dans son champ de patates douces, au Malawi. Photo : Carlo Heathcote/Oxfam

Blog: Il est temps que la Banque mondiale montre l’exemple sur la question des terres

Ces dernières années, Oxfam a mis à jour de nombreuses informations sur l’étendue et l’impact des accaparements de terres dans les pays où nous travaillons. Nous avons alors pris conscience qu’il s’agissait d’un phénomène à la fois rapide et de grande échelle et nous avons décidé d’agir.

Des membres d'une association de paysannes cultivent le champ de l'une d'elles, au Rwanda. Photo : Ami Vitale/Oxfam

Blog: "Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain" : une fausse excuse face aux accaparements de terres

Au mois d'octobre, Oxfam a lancé une nouvelle campagne pour demander à la Banque mondiale de geler ses grandes acquisitions foncières pendant six mois. Nous avons décidé d’agir face à la ruée mondiale, irresponsable, des banques et des investisseurs sur les terres des pays en développement. Bien trop souvent, des personnes et communautés perdent leurs logements et les terres sur lesquelles elles cultivent leur nourriture car aucune mesure de protection adaptée ne défend leurs intérêts face à ces investissements. 

Blog: Up in Smoke : cinq courts-métrages pour des solutions durables

La campagne CULTIVONS promeut les solutions pour un avenir durable dans lequel tout le monde peut manger à sa faim. C’est pourquoi chez Oxfam, nous soutenons la réalisation d’une série de courts-métrages sur une technique agricole qui, expérimentée au Honduras, promet d’aider les paysan-ne-s à sortir du cycle de l’agriculture sur brûlis.

Subscribe to RSS - terres